Recevez par mail toute l'actualité petits frères des Pauvres
Pourquoi s'abonner ?
  • Votre adresse ne sera ni vendue, ni échangée
  • Désinscription en un seul clic
Contact
> > Préconisations pour une MObilisation NAtionale contre l’ISolement social des Agés

Préconisations pour une MObilisation NAtionale contre l’ISolement social des Agés

Jean-François Serres, Secrétaire général des petits frères des Pauvres et animateur du groupe de travail MONALISA, a remis vendredi 12 juillet le rapport « Préconisations pour une MObilisation NAtionale contre l’Isolement Social des Agés » à Michèle Delaunay, Ministre déléguée en charge des Personnes âgées et de l’Autonomie.

Depuis plusieurs années, différentes études font apparaître qu'un nombre grandissant de Français souffrent de la solitude. Selon les données les plus récentes, 5 millions de personnes seraient impactées, et parmi elles 25% sont âgées de plus de 75 ans. C'est d'ailleurs dans cette tranche d'âge que le sentiment d'isolement progresse le plus : + 8% entre 2010 et 2013 chez les plus âgés (contre trois points dans l'ensemble de la population).

C'est ce constat - fait pratiquement 10 ans aprés le désastre humain de la canicule de l'été 2003 - et les nombreuses alertes du monde associatif, qui ont incité Michèle Delaunay à prendre en charge cette problématique sociale et sociétale.

C'est dans ce sens qu'elle a mis sur les rails en décembre 2012, le projet MONALISA, un collectif composé d’une trentaine d’associations et - plus original - d' opérateurs publics et parapublics (Etat, collectivités territoriales, centres communaux d’action sociale, caisses de retraite primaires et complémentaires, mutuelles, Caisse Nationale de Solidarité pour l’Autonomie, Agence du service civique, ..).

Constitué en groupe de travail dont l'animation a été confiée à Jean-François Serres, Secrétaire général des petits frères des Pauvres, ses différents acteurs ont travaillé durant plusieurs mois afin de faire émerger des préconisations pour combattre l'isolement des ainés. Cette réflexion commune a permis d'établir les bases du rapport remit vendredi à Michèle Delaunay dont les 144 pages explorent les pistes susceptibles de contribuer effectivement à l'inclusion sociale des plus âgés.

Celles-ci se situent sur 3 niveaux :

Sur le terrain local d'abord, en favorisant l’émergence d’« équipes citoyennes » de bénévoles qui pourront bénéficier, d'un soutien financier pour initier l'action et de l’appui d’un professionnel « référent d’équipe MONALISA », ainsi que de l’accès à un parcours de formation et d' éventuels renforts de volontaires du service civique.

Au niveau départemental ensuite, avec la mise en place de réseaux MONALISA dont l'objectif sera de faciliter les synergies et de mutualiser les expériences et les bonnes pratiques.

Enfin, à l'échelle nationale, le Collectif propose de promouvoir une « Charte MONALISA » et de mettre en place un dispositif de pilotage avec, à la clé, une association "MONALISA" et un comité national. En signant la Charte, les parties prenantes de MONALISA s’engageront à coopérer à la mobilisation - via l'apport de ressources humaines et/ou financières -, à participer à l'animation des « équipes citoyennes » ainsi qu'au nécessaire travail de coordination qu'il convient de développer entre les acteurs.

En termes de budget, le coût du déploiement de ces différentes initiatives - mise en œuvre du pilotage national, aide au démarrage des équipes, ainsi que l'animation, la formation et l’évaluation, - est estimé à 1,5 à 2 millions d’euros par an. Il sera financé pour l’essentiel par les parties prenantes du projet MONALISA avec le soutien de partenaires institutionnels publics et privés et plus largement de toutes autres personnes morales - sans but lucratif et/ou de l'économie sociale et solidaire - qui se montreront intéressées.

D'un point de vue pratique, la Ministre sera en appui du collectif pour déployer les premières équipes citoyennes à partir de septembre 2013. L'étape suivante sera la création de l’association MONALISA et de son comité national au printemps 2014.

Initié dans le cadre de la conférence contre la pauvreté et pour l’inclusion sociale, ce projet s'inscrit d'ores et déjà dans le Plan de lutte qui y est associé ainsi que dans le Plan Villes. Les auteurs du rapport n'ignorent pas que cette mobilisation contre la solitude des âgés concerne en partie une population touchée par la pauvreté, souvent corollaire des situations d'isolement.

Dans une perspective plus vaste, cette contribution doit s'articuler avec l'adaptation de la société au vieillissement, du nom de la future loi que prépare actuellement la Ministre déléguée en charge des Personnes âgées et de l’Autonomie. L'idée étant, pour Jean-François Serres, d'inscrire "par décret ou sur mesure législative, comme socle commun à toutes les caisses de retraite, une mission globale de prévention de la perte d'autonomie, incluant un axe lien social pour la lutte contre l'isolement avec mention de Monalisa".

>> Télécharger le Rapport MONALISA (PDF 4,7 Mo)

>> Télécharger la synthèse du Rapport MONALISA (PDF 342 Ko)

Je veux donner

Je veux être bénévole

Les annonces emplois des petits frères des Pauvres

Je veux être volontaire Service Civique