Recevez par mail toute l'actualité petits frères des Pauvres
Pourquoi s'abonner ?
  • Votre adresse ne sera ni vendue, ni échangée
  • Désinscription en un seul clic
> > Don sur succession

Don sur succession : le don des héritiers

Le 10/04/2017
Il est possible de donner tout ou partie d'un héritage dont vous êtes bénéficiaire aux petits frères des Pauvres sans payer de droits de succession sur les biens donnés. Il peut s'agir de biens en nature ou de sommes d'argent.

Qu'est-ce qu'un don sur succession ?

Tout héritier peut décider de faire don de tout ou partie de sa part successorale ou de son legs à une association ou à une fondation remplissant certaines conditions, comme l'association et la Fondation des petits frères des Pauvres, conformément à l'article 788 III du code général des impôts. Dans ce cas, le don est intégralement déductible du montant de sa part sur la succession et viendra alléger le montant des droits à payer. Le montant du don n'est pas plafonné. Le don doit être effectué en pleine propriété dans les 6 mois suivant le décès.

Bon à savoir

Cette faculté peut permettre de concrétiser les volontés d'un défunt ou en sa mémoire. Elle est également adoptée par les personnes qui ne sont pas des héritiers directs et qui ont souvent des droits de succession très importants. Il est aussi possible de donner des biens que les héritiers ne peuvent -ou veulent- pas conserver mais qui sont susceptibles d'intéresser les petits frères des Pauvres notamment des antiquités et objets d'art ou collections.

Exemple

Mme Pierre reçoit d'un oncle un héritage de 500 000 € composé d'un immeuble à rénover et de 60 000 € en numéraire. Or, Mme Pierre a peu de revenus et ne peut payer les 303 618 € de droits de succession (55% dont 7 967€ d’abattement ; selon la fiscalité au 29/12/2016), sauf à revendre l'immeuble dans les 6 mois et dans les plus mauvaises conditions du marché. Elle sera contrainte de renoncer à la succession, bien que le numéraire l'aiderait beaucoup.
En donnant l'immeuble à la Fondation, elle ne paiera des droits de succession que sur les 60 000 € de numéraire, soit 28 618 €, et pourra donc encaisser 31 382 €.

Fiscalité du don sur succession

Vous bénéficiez alors d'un abattement sur le montant de la succession égal à la valeur des biens donnés. Cet abattement n'est toutefois pas cumulable avec la réduction d'impôt sur le revenu, ni avec la réduction d'impôt de solidarité sur la fortune.

Témoignage

«  Ma cousine Henriette était propriétaire d’une maison qu’elle louait à un prix dérisoire à un vieil ami. Elle m’avait exprimé le souhait de poursuivre cette location jusqu’au décès de ce dernier. Seul héritier de ma cousine, j’ai découvert à son décès un article sur les dons sur succession. Ma situation s’inscrivant parfaitement dans ce cadre, j’ai pris contact avec mon notaire.

L’association s’est engagée à maintenir dans les lieux l’occupant qui est âgé, aux ressources modestes, et à entretenir la maison. Tout en honorant la mémoire d’Henriette, je leur ai fait don de la maison, sans avoir de droits à payer sur celle-ci ».

Marie-José, Boulogne.

Découvrez d'autres exemples de témoignages de dons sur succession.

FAQ

A qui dois-je m'adresser pour faire ce don ?
Le notaire qui gère la succession est votre meilleur interlocuteur. S'il n'est pas informé du dispositif, hélas peu connu, n'hésitez pas à lui communiquer nos coordonnées et transmettez nous les siennes, nous prendrons contact avec lui.

Faut-il un document pour justifier de ce don auprès de l'administration fiscale ?
Les dons sur succession doivent faire l'objet d'un reçu fiscal spécifique. Nous vous invitons donc à nous contacter avant de nous envoyer votre don afin que nous éditions le reçu conforme à votre volonté.

Combien de temps est-ce que je dispose pour prendre ma décision ?
Il faut impérativement que le don soit fait dans les 6 mois suivant le décès, avant le paiement des droits de succession.

Peut-on donner des biens en nature ou exclusivement des dons en numéraire ?
Il est possible de donner des dons en numéraire, droits ou valeur reçus du défunt tant à notre association qu'à notre fondation ; en revanche seule notre fondation peut recevoir des dons mobiliers ou immobiliers en nature (ceux-ci sont soumis à notre acceptation préalable).

Témoignages de Henri, Christine, Paul et Martine sur les dons sur succession

Pour tout renseignement sur le don sur succession, contactez Christine Lutran

Contact assurances-vie
Tél. 01 49 23 13 74

Je donne tout de suite via une plateforme de paiement sécurisée

Je veux être bénévole

Les annonces emplois des petits frères des Pauvres

Je veux être volontaire Service Civique

Grâce à Romain, la solitude dde Suzanne n'est plus qu'un lointain souvenir

Rapport annuel 2016 des petits frères des Pauvres