En France, 900 000 personnes âgées souffrent d'isolement.
Parmi elles, 300 000 personnes sont en situation de mort sociale*.
Et l'été, la situation s'aggrave.

Les voisins en vacances, l'aide-ménagère aussi, les commerces dans la rue fermés... en période estivale, chaque journée est désespérément vide. L'été n'est qu'un long tunnel de solitude pour les personnes âgées isolées. Et l'angoisse pèse si lourd.

Se nourrir, se soigner, se distraire, s'occuper... Comment faire pour y arriver ?

Aidez-nous à répondre à la détresse de nos aînés les plus isolés. L'été, leur solitude est une souffrance encore plus douloureuse.

Photo de personne âgée

*Chiffres 2017. Étude réalisée par l'institut CSA pour les Petits Frères des Pauvres. Sont considérées comme totalement isolées les personnes ne rencontrant jamais physiquement les membres de tous leurs réseaux de sociabilité (famille, amis, voisins, acteurs associatifs) ou ayant uniquement des contacts très épisodiques avec ces différents réseaux (quelques fois dans l'année ou moins souvent).

un petit moment partagé et tellement de bonheur ensuite.
cet été, aidez-nous à briser la solitude de nos aînés.

Une bénévole et une personne âgée, avec le sourire.

« Tous les étés, un après-midi par semaine, je me rends à l’hôpital Émile Roux de Limeil-Brévannes (94) faire des visites aux malades. Je suis là pour les écouter, discuter, rire… essayer de leur apporter un moment d’évasion et rompre avec ces journées si longues sans visite… Alors que tout le monde est en vacances, je suis l’une des seules à penser à eux. Je ne retiens que ces tout petits riens de bonheur qui me remplissent d’une nouvelle énergie et je quitte des malades à qui j’ai apporté du réconfort. »

Agnès, bénévole

« Lorsque plus personne n’est là en été, les Petits Frères des Pauvres, eux, sont toujours présents. Sorties, soirées, journées à la mer… les propositions ne manquent pas ! Quel doux plaisir de savoir que je vais recevoir une invitation pour retrouver les amis, je me fais belle, je m’apprête car c’est la fête… »

Yvonne, 75 ans

« Lorsque plus personne n’est là en été, les Petits Frères des Pauvres, eux, sont toujours présents. Sorties, soirées, journées à la mer… les propositions ne manquent pas ! Quel doux plaisir de savoir que je vais recevoir une invitation pour retrouver les amis, je me fais belle, je m’apprête car c’est la fête… »

Yvonne, 75 ans
Une bénévole et une personne âgée, avec le sourire.

« L’été, je suis toute seule. Ni mes voisins ni mes connaissances ne sont là pour vérifier que je vais bien. Alors, les sorties avec les Petits Frères des Pauvres, c’est vital ! Y participer, c’est un signe que je suis encore vivante… et que ma présence a de l’importance pour quelqu’un... »

Constance, 89 ans

Chacun de vos dons est essentiel pour répondre
à la détresse de nos aînés les plus isolés.

Une cafetière

Offrez des visites régulières

Partager des rires, des joies et des moments d’évasion avec nos bénévoles qui sont autant de respirations vivifiantes quand la solitude de l’été est particulièrement pesante.

Un soleil au dessus de la mer

Offrez des séjours de vacances

Organiser des sorties et des séjours de vacances pour permettre à nos aînés de changer de décor, de se faire des amis et des souvenirs.

Cet été, redonnons-leur le sentiment d'exister.

80€
Votre don ne vous
coûte que 20€ après
réduction fiscale*

Je fais un don

100€
Votre don ne vous
coûte que 25€ après
réduction fiscale*

Je fais un don

150€
Votre don ne vous
coûte que 37,50€ après
réduction fiscale*

Je fais un don
Je fais un don de montant libre

* Si vous êtes imposable, 75% de vos dons aux Petits Frères des Pauvres sont déductibles de votre impôt sur le revenu dans la limite de 546 € (plafond 2019, tous dons à toutes œuvres confondus).


AGRÉÉES PAR LE COMITÉ DE LA CHARTE DU DON EN CONFIANCE : L’association des Petits Frères des Pauvres se soumet annuellement au contrôle de cet organisme et s’engage à respecter les principes de transparence définis par celui-ci. Notre rapport annuel et comptes sont adressés à toute personne en faisant la demande. Ils sont également accessibles sur notre site internet : www.petitsfreresdespauvres.fr

NOS COMPTES SONT CERTIFIÉS CHAQUE ANNÉE par les commissaires aux comptes du Cabinet Deloitte. Faisant appel à la générosité du public, les Petits Frères des Pauvres peuvent être contrôlés à tout moment par la Cour des comptes ou l’Inspection Générale des Affaires Sociales (IGAS).