Recevez par mail toute l'actualité petits frères des Pauvres
Pourquoi s'abonner ?
  • Votre adresse ne sera ni vendue, ni échangée
  • Désinscription en un seul clic
Contact
> > Toutes les actualités

Toutes les actualités

  • À la rencontre d’Hugues Aufray : le rêve d’Alain

    Témoignage / Fraternité Grand-Est – Auvergne Rhône-Alpes

    Le 16/05/2017
    Le rêve d'Alain, accompagné par les petits frères des Pauvres de Nancy, réalisé grâce à l'action des bénévoles et l'entraide entre équipes régionales !

    C’était un vieux rêve pour Alain, 70 ans et accompagné par les petits frères des Pauvres de Nancy depuis 2009 : Alain s’est rendu à Lyon le 5 avril pour assister à un concert d’Hugues Aufray ! Accompagné de bénévoles de Nancy et Lyon mobilisés pour l’occasion, il a pu visiter la ville, partager un moment convivial avec des personnes accompagnées par des équipes lyonnaises, avant de se rendre à la Bourse du Travail pour le grand moment. 

    Plus de 2h de concert, tout près de la scène… Mais le clou du spectacle pour Alain se passait dans les loges, où il a pu partager un moment avec son idole. L’occasion de lui citer tout son répertoire, qu’il connaissait par cœur, et de repartir avec une photo dédicacée… qu’Alain montre fièrement depuis à toutes les personnes qu’il rencontre.

    Bravo aux bénévoles qui ont rendu possible cette journée exceptionnelle, et un grand merci à Hugues Aufray pour cette rencontre pleine d’humanité. 

  • Journée solidaire : Airbnb à la Gaîté

    Le 16/05/2017
    Les salariés de l’entreprise Airbnb ont choisi l’association Les petits frères des Pauvres pour partager un moment solidaire auprès des résidents de la maison.

    Vendredi 12 mai, la Gaité a reçu chaleureusement 8 salariés de Airbnb pour leur journée solidarité. Un déjeuner, préparé et servi par les personnes accompagnées, était proposé. Le repas s’est déroulé dans la joie et la bonne humeur où résidents et salariés ont pu échanger et partager. Après une courte présentation de l’association, salariés et résidents se sont attelés aux activités proposées : rempotages du balcon et peinture dans la bibliothèque et au sous-sol.

    Lors de ces ateliers, des liens se sont noués entre les participants. Un des salariés d’Airbnb a même confié à Philippe Pons, Responsable de la Maison, qu’il souhaiterait devenir bénévole. Au-delà de l’aspect convivial, cette journée a été utile, en permettant d’effectuer des petites rénovations au sein de l’implantation.

    Les résidents ont insisté sur le fait que ces journées permettent de rencontrer de nouvelles personnes, et d’oublier leur solitude l’espace de quelques instants.

    Maxime, salarié Airbnb depuis 5 mois, chargé de la stratégie digitale affaires publiques

    « C’est la première fois que je participe à une journée solidaire […] Ce qui était intéressant, c’était de voir un peu de diversité, c’est-à-dire que lorsque l’on est dans son bureau tous les jours, on ne pense pas à donner de son temps à des personnes qui en ont besoin. C’est également la possibilité de discuter avec des personnes qui vivent dans cette résidence, de connaitre leur parcours… L’échange et le partage sont des expériences enrichissantes. Je pense que toute les personnes qui ont participé aujourd’hui ne resteront pas insensibles à la cause de l’association. J’avais envie de devenir bénévole et m’étais déjà renseigné sur le site des petits frères des Pauvres. Cette journée m’a conforté dans mon choix. »

    Sandrine, salariée Airbnb, chargée de la communication

    « Il y a le Café les petits frères des Pauvres juste à côté de chez moi. A plusieurs reprises je suis passée devant en me disant que j’aimerais bien y aller et pourquoi pas y participer…Cette journée m’a donné l’envie de faire du bénévolat plus souvent. J’ai passé une super journée, c’était top. »

    Gilbert, 61 ans, résident à la Gaité

    « Cette journée était super. Toutes les activités que l’on fait ici quand je le peux sont formidables. Je trouve que les journées solidaires sont importantes, même si ce n’est qu’une journée. Ça fait plaisir de rencontrer des nouvelles personnes, pour partager des idées. Je suis très content.

    Philippe Pons, Responsable de la Gaité

    « J’ai bien aimé la venue d’Airbnb dans la maison car ça a amené du peps et un peu de jeunesse. Ils ont participé avec dynamisme, enthousiasme et avec le sourire. En revanche l’organisation de ces journées demande du temps pour lier l’utile à l’agréable. Mais cette expérience reste un beau moment de partage. »

    Airbnb

    Fondée en août 2008 et basée à San Francisco, en Californie, Airbnb est une plate-forme communautaire de confiance qui permet de proposer des logements uniques à travers le monde, de les découvrir et de les réserver ; en ligne, sur un téléphone mobile ou une tablette.

  • Journée solidaire : Airbnb à Gautier Wendelen

    Le 16/05/2017
    L’entreprise Airbnb a choisi l’association Les petits frères des Pauvres pour partager un moment solidaire auprès des résidents de la maison.

    Jeudi 11 mai, les résidents de Gautier Wendelen ont eu le plaisir d’accueillir 5 salariés de Airbnb, pour une après-midi. Après une présentation rapide de l’association, quelques résidents ont eu le plaisir de se promener dans le parc des Buttes Chaumont, accompagnés des salariés d’Airbnb. Les personnes âgées pour la plupart en fauteuil roulant, n’ont pas forcément la possibilité de sortir. Hélène, Responsable d’activité de la maison, confie qu’il n’y a pas assez de bénévoles pour que tous les résidents puissent aller à l’extérieur de la maison. Il faut une personne pour conduire un fauteuil roulant.

    Bénévoles d’un jour et personnes accompagnées ont partagé des moments forts. Créant parfois des affinités. Lors des questions posées, les salariés ont regretté pour la plupart une journée trop courte. Les résidents étaient épuisés mais enchantés de cette après-midi bien remplie. Pour eux, les journées solidarités sont un moyen de rencontrer de nouvelles personnes plus actives et d’oublier pour quelques instants leur solitude. Certains salariés ont émis l’hypothèse d’utiliser leur 4 heures par mois offert par l’entreprise pour effectuer un bénévolat.

    Alexia, salariée de Airbnb depuis 1 an, responsable du bien-être au travail

    « C’était une journée fantastique grâce à la connexion entre les jeunes et les personnes âgées.  Cela nous fait du bien et cela leur fait du bien aussi. Ce sont des personnes attachantes et pleines d’humour. Ces rencontres nous font prendre conscience qu’il se passe d’autres choses proches de chez nous et en dehors du monde du travail. »

    Geoffroy, 36 ans, salarié de Airbnb depuis 5 ans, chargé de projet

    « Mon ressenti sur cette journée, c’est que c’était trop court pour profiter du moment. J’ai toujours le sentiment d’être utile quand je participe à ces journées. C’est peut-être la plus belle chose en soi. Il y a des moments très émouvants et touchants à la fois, quand une personne nous a dit un très sincère merci juste pour le temps passé avec elle. Alors que pour nous, cela nous semble presque anecdotique. »

    Hélène, responsable de l’activité et de l’hébergement temporaire de Gautier Wendelen

    « Ces journées sont utiles pour la simple et bonne raison que nous avons peu de bénévoles. Pour faire une sortie comme aujourd’hui, il faut pratiquement un bénévole par personne accompagnée, surtout quand ils sont en fauteuil roulant. Ce genre d’événement leur permet de faire des sorties et de voir d’autres personnes. »

    Airbnb

    Fondée en août 2008 et basée à San Francisco, en Californie, Airbnb est une plate-forme communautaire de confiance qui permet de proposer des logements uniques à travers le monde, de les découvrir et de les réserver ; en ligne, sur un téléphone mobile ou une tablette.

  • En Bourgogne Franche-Comté, nous recrutons un volontaire en service civique

    Mission de 8 mois à compter du 19 juin 2017 à Nevers et Prémery, Nièvre (58)

    Le 16/05/2017
    Envie de profiter de 8 mois d’engagement pour lutter contre la solitude et l'isolement des personnes âgées de plus de 50 ans ? Alors le service civique est fait pour toi !
    La Fraternité Bourgogne Franche-Comté recrute un jeune (16 à 25 ans) motivé ! La mission, stopper l'isolement et la solitude des personnes âgées de plus de 50 ans et développer le lien social à Nevers et Prémery (58).

    Mission

    Soutenir les équipes de bénévoles des « petits frères des Pauvres » de Nevers et Prémery dans la lutte contre l'isolement et la solitude en agissant directement auprès et avec des personnes de plus de 50 ans et plus particulièrement les personnes âgées. 

    Descriptif

    Dans le cadre de sa mission, le volontaire sera amené à : 

    • Visiter les personnes à leur domicile
    • Proposer des sorties aux personnes valides
    • Favoriser et organiser des rencontres entre personnes âgées à leur domicile
    • Soutenir l’organisation et l’animation des ateliers
    • Proposer la gestion des anniversaires des personnes âgées
    • Aider à la mobilisation des personnes âgées lors de l'opération des Fleurs de la Fraternité
    • Aider à l'organisation de temps d'accueil (petit café, repas de noël, séjours vacances).

    Lieu

    Pour des missions essentiellement à Nevers et à Prémery tous les 15 jours. 

    Le jeune volontaire devra être mobile pour se rendre au domicile des personnes âgées et sur les différents sites d'action

    Durée de la mission 

    8 mois à partir de 19 juin 2017.

    Durée de travail

    24 heures hebdomadaire

    Qualités

    • A l’aise avec les personnes âgées
    • Dynamique
    • Autonome
    • Être à l'écoute
    • Savoir s'exprimer, prendre la parole
    • Ponctuel
    • Aimer les activités manuelles, la cuisine...
     

    Contacts :

    Nathalie GEMZA,  nathalie.gemza@petitsfreresdespauvres.fr
     07.61.21.23.52 – 09.83.09.08.44
    Association les « petits frères des Pauvres », 47 bis rue Henri Bouquillard – 58 022 Nevers Cedex

  • Ça tricote avec Onze Bouge, le festival artistique du 11ème

    Le 15/05/2017
    Vendredi 12 mai 2017, tricoteuses et tricoteurs investissaient les locaux de notre siège parisien, dans le cadre du festival Onze Bouge. L'objectif : tricoter une œuvre collective et monumentale qui donnera de la couleur à la Place Léon Blum (Paris 11e).
    Une installation de yarnbombing (habillage en tricot de mobilier et paysage urbain) y sera visible à partir du 31 mai, avant un grand rassemblement solidaire le 4 juin qui réunira un maximum d’amateurs de tricot au profit des petits frères des Pauvres.

    Après plusieurs rencontres dans différents lieux du 11e arrondissement, des personnes accompagnée et bénévoles des petits frères des pauvres, employé(e)s de la Mairie du 11e, de la régie sociale et habitantes du quartier se sont donc affairées la bonne humeur, sous l'œil talentueux d'Annick Botrel de l'association Urban Sketcheurs Paris.

    Merci à l'ensemble des participant(e)s et aux initiateurs et partenaires de ce beau projet, le blogueur et artiste Zak a dit, la Mairie du 11e arrondissement de Paris et Bergère de France.

    Le site du festival Onze Bouge : https://www.festivalonze.org

  • Revoir l'interview de Fabienne Grimaud sur France 3 pour la recherche de bénévoles été

    Fraternité Auvergne Rhône-Alpes

    Le 11/05/2017
    Fabienne Grimaud, salariée de la Fraternité régionale Auvergne / Rhône-Alpes était invitée sur le plateau régional de France 3 pour évoquer les besoins en bénévoles des équipes pour les séjours de vacances et actions de proximité prévues cet été.


    Appel à bénévoles des "Petits Frères des Pauvres" pour l'été

    Plus de 1000 bénévoles nous rejoignent chaque été pour accompagner des personnes âgées en vacances.

    >> Si cette année, vous aussi, vous souhaitez accompagner des personnes âgées cet été, vous pouvez compléter votre candidature de bénévolat pour les vacances en ligne .

  • La pension de famille Labadié fête ses 5 ans !

    Rencontre / Évènement

    Le 09/05/2017
    Le jeudi 4 mai, la pension de famille, située à Marseille a célébré sa 5ème année. L'occasion d'organiser une journée portes ouvertes qui a rassemblé une centaine de personnes sous le signe de la convivialité !

    La pension de famille Labadié (Marseille) a fêté ses 5 ans d’existence sur la place du même nom le 4 mai dernier. Une centaine de personnes, résidents, bénévoles, membres de l’équipe et de la Fondation des petits frères des Pauvres, mais aussi de nombreux partenaires, financeurs, associations et voisins, sont venus célébrer l’événement. Sabine Bernasconi, maire du 1er arrondissement de Marseille, a inauguré la journée par quelques mots, suivie de Murielle Gloux, directrice de la pension de famille, et de Jean-Luc, résident. Tous ont partagé un buffet, profité de la musique ou dansé sur les airs de bossa nova d’un groupe présent pour cette journée de fête. 

    Les personnes présentes ont pu visiter les lieux (notamment la salle commune et le petit jardin) et découvrir comment s’organisait la vie à Labadié. Certains résidents avaient généreusement ouvert les portes de leur appartement aux curieux. Une grande toile représentant la maison, réalisée pour cette occasion par les résidents, a été dévoilée aux invités. 

    Un reportage sur France 3 Provence Alpes a été consacré à la pension de famille :


    La maison Labadié est un lieu de vie adapté à un public vieillissant, afin de vivre le plus possible comme chez soi, tout en évitant l’isolement grâce à un accompagnement de proximité.

    L’équipe de la pension de famille propose un accompagnement individuel et personnalisé en lien avec les acteurs médico-sociaux. qui doit permettre aux personnes de retrouver une stabilité ainsi qu’une plus grande autonomie dans la vie quotidienne.

    En savoir plus : www.petitsfreresdespauvres.fr/nos-implantations/13001-02-pension-de-famille-labadie.html
  • Les petits frères des Pauvres célèbrent le Printemps à Menton

    Le 02/05/2017
    Cette année encore, la Fête du Printemps a réuni les équipes d’Antibes, Cannes et Nice.

    Bénévoles et personnes accompagnées se sont retrouvés samedi 22 avril à l’hôtel L’Orangeraie à Menton autour d'un excellent repas en 5 plats, préparé par le Chef du restaurant de l’hôtel. 

    La fin de la journée a été ponctuée par des chants et danses traditionnels mentonnais animés par la troupe La Capeline de Menton. 

    « C’était parfait ! J’ai aimé le spectacle. Je ne mange pratiquement rien chez moi et là, je n’ai plus faim. »

    Témoignage de Monsieur A.

    « J’ai passé une journée formidable ! Ça faisait longtemps que je n’avais pas passé une aussi bonne journée ! »

     

    Témoignage de Madame J.

     

    Quelques photos de la journée : 

  • Être bénévole cet été, c’est favoriser le droit aux vacances pour les personnes âgées isolées

    Vacances solidaires 2017

    Le 02/05/2017
    Chaque été, les petits frères des Pauvres proposent à des bénévoles d’agir ensemble dans un temps à la fois joyeux et dense contre l’isolement des plus de 50 ans. En invitant les citoyens à s’engager durant l’été, l’Association défend un formidable vecteur de maintien du lien entre les générations et la promotion de la mixité sociale grâce à la diversité de ceux qui s’investissent. Pour certains, cette expérience va même inciter à poursuivre son engagement de façon plus régulière.

    Partir en vacances pour des personnes âgées isolées, en précarité, en perte d’autonomie n’est pas aisé. Beaucoup d’entre elles appréhendent ou n’imaginent pas de partir. Elles trouvent plus simple de rester chez elles, ou pensent n’avoir ni les moyens, ni les capacités de réaliser un tel projet.

    S’engager concrètement contre l’isolement des personnes âgées

    Séjours de vacances, à la mer ou à la campagne, ou actions de proximité pour les personnes âgées qui ne peuvent ou ne veulent pas partir (sorties à la journée, visites à domicile, pique-nique, balades…), l’accompagnement s’adapte à chaque individu. En offrant de leur temps, les bénévoles assurent le bon déroulement des vacances et des activités, -accompagnement en voiture lors des sorties, aide aux tâches matérielles, animations diverses…- et permettent aux personnes âgées d’oublier un temps leur solitude.

    « J’ai démarré mon bénévolat un été sur un séjour de vacances après avoir vu une annonce de recherche de bénévoles dans la presse. Ma première rencontre a été un choc, autant de personnes âgées fragilisées, hospitalisées. Puis on dépasse ça après la première journée. Il ne s’agit pas de soi, il s’agit de l’autre. Il faut aller vers ces personnes en toute simplicité. Ça a été une superbe expérience humaine, cela renvoie à soi-même, c’est un enrichissement. À mon retour, j’ai décidé de poursuivre l’aventure et je suis restée. Il y a une belle synergie. » Dominique, bénévole en région parisienne.

    Données clés 2016 des vacances pour personnes âgées isolées

    Les vacances, une action au cœur de l’accompagnement des petits frères des Pauvres

    Les vacances visent à redonner à chaque personne le sentiment d’exister et d’être libre de choisir jusqu’au terme de sa vie. Vivre des temps de découverte, d’expérience de l’autonomie réduit l’emprise de la dépendance et permet ainsi aux personnes de retrouver certaines de leurs ressources : maintien de la motricité, redécouverte du goût, rencontre des autres, expérience de l’échange, ouverture culturelle… Comme le confirme Paulette, personne accompagnée à Lille, « c’est formidable de partir en vacances, on se sent en famille avec les bénévoles, il y a des activités et j’aime que l’on me propose des sorties, même si je ne veux pas y aller (rires). Maintenant qu’à mon tour je perds en autonomie, j’apprécie énormément que l’on me permette de partir en vacances et que l’on me demande mon avis, car j’ai toujours mon caractère ! »

     


    Télécharger le communiqué de presse

    Fichier Avril 2017 - Être bénévole cet été avec les petits frères des Pauvres, c’est favoriser le droit aux vacances pour les personnes âgées isolées, fenêtre courante Avril 2017 - Être bénévole cet été avec les petits frères des Pauvres, c’est favoriser le droit aux vacances pour les personnes âgées isolées - (PDF / 604 ko) -  Fichier Avril 2017 - Être bénévole cet été avec les petits frères des Pauvres, c’est favoriser le droit aux vacances pour les personnes âgées isolées, nouvelle fenêtre

    Devenir bénévole c’est :

    • Être disponible, écouter, échanger, partager collectivement ou individuellement
    • Respecter le rythme des personnes accompagnées
    • Aimer être en équipe
    • Vivre une expérience humaine, riche et unique

     

    Pour rejoindre une équipe de bénévoles, un seul numéro :

    0800 833 822 (appel gratuit)

    En savoir plus : /benevolat/devenir-benevole-pour-les-sejours-d-ete.html
  • Refusons d’être spectateurs, défendons nos valeurs !

    Les petits frères des Pauvres signent l'appel des 61 associations et ONG avant le second tour de l'élection présidentielle

    Le 01/05/2017
    Les petits frères des Pauvres (Fondation, pfP AGE, pfP-CRG) soutiennent et signent le texte des 61 associations qui appellent, suite au premier tour des élections présidentielles, « à défendre les valeurs qui nous animent -Liberté, Egalité, Fraternité- et qui constituent le socle de la société dans laquelle nous voulons vivre ». Il est de notre devoir de dénoncer des politiques préjudiciables pour les personnes que nous accompagnons et inconciliables avec nos valeurs, nos actions et nos convictions.

    Nous signons cet appel au nom de nos valeurs 

    Nous avons jugé important de ne pas rester silencieux et de rejoindre les acteurs associatifs, qui comme nous, œuvrent chaque jour pour faire de notre société une société plus digne, solidaire et fraternelle. 

    • Parce que « le caractère unique et irremplaçable de chaque personne humaine » ; « la dignité de toute femme et de tout homme quels que soient leur origine », « leur situation et leur état physique ou psychique » ; « la liberté fondamentale de chacun » constituent, depuis son origine, les valeurs fondamentales des petits frères des Pauvres ;

    • Parce que sensibiliser l’opinion et les pouvoirs publics fait partie de notre objet et fonde à ce titre notre responsabilité de « Témoigner-Alerter » des situations que nous jugeons inacceptables ;

    • Parce que nous nous engageons, en tant que bénévoles et salariés à respecter et promouvoir ces valeurs (inscrites dans notre charte et nos statuts) dans le cadre de nos missions ;

    Au-delà des valeurs, se mobiliser face à des perspectives alarmantes pour les personnes accompagnées et le secteur associatif

    Il nous parait essentiel aujourd’hui de défendre une position face à une situation exceptionnelle où les droits et les conditions de vie des personnes que nous accompagnons pourraient être bafoués par le programme de Marine Le Pen. En tant qu’acteur de la société civile qui défend au quotidien les valeurs de fraternité, de solidarité et de lutte contre la pauvreté et l’exclusion, nous ne pouvons accepter, notamment :

    • l’abandon du principe d’accueil inconditionnel qui mettrait à mal l’une de nos valeurs républicaines fondamentales 

    • la restriction d’accès de l’ASPA (minimum vieillesse) conditionnée par la nationalité qui pénaliserait une population déjà fragilisée, composée majoritairement de femmes isolées de plus de 70 ans 

    • l’accès à un logement social réservé prioritairement aux Français, ce qui constituerait une discrimination supplémentaire et une double peine pour des franges de la population en situation de précarité 

    • la remise en cause de l’indépendance du secteur associatif qui se traduirait notamment par une évaluation et un contrôle des acteurs selon des critères subjectifs

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 >>

Je veux donner

Je veux être bénévole

Les annonces emplois des petits frères des Pauvres

Rapport annuel 2017 des petits frères des Pauvres