Angers : Les petits frères des Pauvres s'agrandissent

14 mai 2012
articles les plus récents
  • 01 avril 2020
    Mesures de confinement individuel dans les Ehpad : les Petits Frères des Pauvres s’inquiètent
    Lire l'actualité
  • 01 avril 2020
    À l'étranger, les Petits Frères des Pauvres continuent de briser l'isolement pendant le coronavirus
    Lire l'actualité
  • 27 mars 2020
    Confinement : Un partenariat RCF Petits Frères des Pauvres pour lutter contre l’isolement des personnes âgées
    Lire l'actualité
Voir tout

Le quotidien Ouest-France daté du 13 mai revenait sur l'inauguration du nouveau local des petits frères des Pauvres d'Angers

Pour Claudette, bénévole des petits frères des Pauvres, les nouveaux locaux permettront de mieux choyer les Vieux amis en solitude. Claudette parle avec chaleur de ses vieux amis qu'elle aide dans le combat contre la solitude : «Je les accompagne en vacances et chaque journée est un petit miracle, un moment de bonheur.» L'association accompagne les personnes souffrant d'isolement, de pauvreté matérielle, de précarités multiples. Depuis l'élan donné par Armand Marquiset en 1946, l'action des petits frères s'inspirent de valeurs fondamentales, la valeur unique de chaque personne, quelle que soit leur origine, leur situation, leur origine physique. «La relation fraternelle est au coeur même de notre mission. En offrant des fleurs avant le pain, on privilégie la qualité de relation qui permet de partager joies et épreuves et chercher ensemble des solutions aux problèmes.» Hier matin, les bénévoles (plus de 75), qui accompagnent les 130 vieux amis , inauguraient leurs nouveaux locaux, passant de leurs 9 m² rue Baudrière, à 70 m² au 17, rue du Mail. «Cela nous permettra d'accueillir les personnes plus convivialement, pour prendre un café, parler. Mais nous continuons bien sûr nos visites à domicile», explique André Astoul, président de l'association. Ouest France | 13/05/2012

Dans la même catégorie