Canicule : une surmortalité trop importante des personnes âgées

11 septembre 2019

Si les plus de 75 ans sont les plus touchés, les 65-74 ans sont également atteints par la canicule. © Unsplash.com

articles les plus récents
  • 04 septembre 2019
    Grâce au bénévolat, 36 035 personnes âgées ne sont plus isolées
    Lire l'actualité
  • 02 septembre 2019
    7 portraits inspirants qui bousculent les préjugés sur les personnes âgées
    Lire l'actualité
  • 29 août 2019
    Un été de vacances pour briser l’isolement des personnes âgées
    Lire l'actualité
Voir tout

Cet été 2019, les deux épisodes de canicule ont fortement impacté les personnes âgées. Sur les 1435 décès supplémentaires à la moyenne constatés sur l’ensemble de la population, ce sont les 75 ans et plus qui sont les plus touchés. Alors que les 65-74 ans sont également très touchés, les Petits Frères des Pauvres invitent à renforcer les actions de prévention sur cette tranche d’âge.

Avec des records de chaleur, l’été 2019 a été particulièrement rude en France. Pour les personnes âgées, le danger était d’autant plus grand. Selon un rapport de Santé Publique France (08/09/2019) : les deux épisodes caniculaires fin juin puis fin juillet ont entraîné une surmortalité de 1435 décès par rapport au nombre de morts généralement constaté au cours de ces périodes (+ 9,1 %). 

Une surmortalité dans certains départements

Dans les départements placés en vigilance rouge, 572 décès ont été recensés, soit une surmortalité de 50 % plus élevée que la moyenne des départements touchés. 

Pour la première canicule fin juin-début juillet, les régions Centre-Val de Loire et Auvergne-Rhône-Alpes sont les plus touchées. Pour la seconde canicule fin juillet, ce sont les régions Pays-de-la-Loire et Ile-de-France qui sont les plus impactées.

Canicule : les 65-74 ans fortement touchés

La canicule, dangereuse pour les plus vieux uniquement ? Si la classe d’âge des plus de 75 ans est la plus touchée, les tranches d’âges des 15-44 ans et 65-74 ans sont également atteintes

Pour les Petits Frères des Pauvres, la prévention ne peut donc pas se concentrer uniquement sur les 75 ans et plus et une meilleure sensibilisation semble indispensable pour les 65-74 ans. « Comme en 2018, les épisodes caniculaires de cet été ont entraîné une surmortalité importante des 65-74 ans. Il est indispensable de mieux cibler la prévention pour protéger ces "jeunes aînés" qui paraissent moins vulnérables mais sont tout aussi fragilisés par des chaleurs excessives », s’alarme Isabelle Sénécal, responsable du Pôle Plaidoyer des Petits Frères des Pauvres.

10 fois moins de morts que lors de la canicule de 2003  

Par rapport à la canicule de 2003, restée tristement dans les mémoires de tous, la canicule de juillet 2019 a été d’une intensité comparable mais de nettement plus courte durée selon le rapport de Santé Publique France. Avec 19 000 morts au total en France d’après des données de l’Inserm en 2007, la canicule de 2003 avait été bien plus meurtrière.

« Nous avons 1500 décès enregistrés en plus de la moyenne de ces mois-là, donc c'est dix fois moins de décès que la canicule de 2003 », a rappelé Agnès Buzyn, ministre de la Santé, sur France Inter et franceinfo.

Les régions françaises les plus concernées en 2003 sont sensiblement les mêmes que cette année : le Centre-Ouest et l’Île-de-France. 

>> A lire aussi, le témoignage de Ghislaine : « J’ai perdu une amie lors de la canicule 2003. Ça m’a traumatisé et j’y pense encore »

Pour les Petits Frères des Pauvres, une évidente mobilisation 

Depuis 2004, les Petits Frères des Pauvres s’associent au « plan canicule » des pouvoirs publics et mettent en place plusieurs actions, notamment des campagnes d’information et de prévention auprès des équipes de bénévoles de l’Association et de salariés, un recensement des personnes fragiles (en partenariat avec les mairies et les Centres Communaux d’Action Sociale), des actions de sensibilisation auprès des personnes âgées et des rappels des règles à suivre en cas de fortes chaleurs. De plus, tous nos établissements (maisons de vacances, pensions de famille…) sont équipés pour parer aux épisodes de chaleur et nos personnels formés aux bons gestes en cas de canicule.

Dans la même catégorie