Détenus âgés : une délégation japonaise en visite d'étude

09 avril 2014
articles les plus récents
  • 18 janvier 2021
    556 900 bonnets collectés en 2020 : un grand merci pour votre mobilisation !
    Lire l'actualité
  • 11 janvier 2021
    Touchant : des bénévoles se mobilisent pour faire publier le livre de cette personne âgée en fin de vie
    Lire l'actualité
  • 06 janvier 2021
    Reconfinement : ces activités insolites qui ont maintenu le lien social
    Lire l'actualité
Voir tout

Le 19 mars 2014, à la demande de l’Administration pénitentiaire, une équipe de 2 chercheurs d’université accompagnée d’un magistrat, 1er secrétaire de l’ambassade du Japon à Paris est venue découvrir l’expérience de douze années de bénévolat d’accompagnement à l’hôpital pénitentiaire de Fresnes.

Le 19 mars 2014, à la demande de l’Administration pénitentiaire, une équipe de 2 chercheurs d’université accompagnée d’un magistrat, 1er secrétaire de l’ambassade du Japon à Paris est venue découvrir l’expérience de douze années de bénévolat d’accompagnement à l’hôpital pénitentiaire de Fresnes. Leur vif intérêt s’explique par leur problématique vis-à-vis des détenus âgés précaires dans leurs prisons. Les conditions et les droits des détenus japonais sont très en retard par rapport à ceux pratiqués en France. La peine de mort par pendaison est toujours en vigueur au pays du soleil levant. Ils ont apprécié toute la démarche d’écoute et de présence des bénévoles, la formation initiale et continue (dont les groupes de parole) et le guide de repères des bonnes pratiques.

Dans la même catégorie