Echange avec une école française de Turquie et des personnes âgées

19 septembre 2018
articles les plus récents
  • 02 juin 2020
    À 20 ans, ce volontaire Français est resté confiné en Irlande pour briser la solitude des personnes âgées
    Lire l'actualité
  • 20 mai 2020
    Déconfinement : n’oublions pas nos aînés isolés et vulnérables !
    Lire l'actualité
  • 19 mai 2020
    Vidéo : un célèbre footballeur surprend Odette, 96 ans, pour son anniversaire
    Lire l'actualité
Voir tout

L'association des petits frères des Pauvres a eu le plaisir d'accueillir pendant 3 jours, deux jeunes lycéennes turcs qui sont venues à la rencontre des personnes accompagnées pour leur proposer des animations autour de la culture de leur pays.

Sude et Irmak sont deux lycéennes de 17 ans du lycée francophone Galatasary à Istanbul en Turquie. Après avoir étudié le français depuis 10 ans, et dans le cadre de leurs études, elles ont créé un club pour monter un projet d’échange intergénérationnel auprès des personnes âgées afin de rompre leur solitude. Elles ont d’abord été à la rencontre de personnes dans des maisons de retraites à Istanbul en faisant des lectures et des goûters. C’est alors que l’idée de proposer un échange culturel avec la France auprès des personnes âgées isolées, est née. L’objectif était d’apporter un appui international auprès d’une association en lien avec ces personnes. C’est ainsi que Sude et Irmak, soutenues par leur professeur, ont pris contact avec Les petits frères des Pauvres via le service international, pour organiser leur venue sur Paris et sa région. 3 jours auprès des petits frères des Pauvres Arrivées d’Istanbul le mercredi, Sude, Irmak et Béatrice leur professeur, ont été accueillies par l’équipe de Livry-Gargan en région parisienne pour une présentation de l’association, puis un temps d’animation et d’échange avec les bénévoles et personnes accompagnées. Elles ont ensuite passé la journée dans deux établissements petits frères des Pauvres, le jeudi à La Jonquière (17ème) et le vendredi à Yersin (13ème). Ce fut l’occasion de proposer aux résidents un atelier confection de pâtisseries turcs puis de les déguster tous ensemble autour d’un goûter. Et de conclure par un jeu de baccalauréat et des danses turcs. « C’était important pour nous de pouvoir rencontrer ces personnes et d’échanger sur la culture de nos pays respectifs. Nous avons eu plaisir à leur faire goûter les desserts et danser avec eux. Mais ce qui était encore plus plaisant et encourageant c’était la réaction joyeuse des personnes âgées. Elles étaient heureuses de ce temps passé avec nous. » nous confient Sude et Irmak. « Ce projet nous a permis aussi de mieux connaître la culture française par l’immersion directement auprès des personnes ». Enchantées de leur séjour, elles profiteront une dernière fois de la capitale avant de repartir sur Istanbul le samedi soir. Nous les remercions pour leur gentillesse et leur générosité. Ainsi que leur professeur Béatrice et le lycée pour les avoir accompagnées et leur permettre cet échange avec notre association.

Dans la même catégorie