Face à l’isolement croissant des personnes âgées, les petits frères des Pauvres recherchent des bénévoles dans toute la Fr...

31 janvier 2017
articles les plus récents
  • 16 octobre 2020
    La crise, facteur aggravant de précarité : nos aînés témoignent
    Lire l'actualité
  • 15 octobre 2020
    Coronavirus en Ehpad : préserver le lien social coûte que coûte !
    Lire l'actualité
  • 14 octobre 2020
    En 2019, plus de 36 500 vies de personnes âgées isolées changées grâce à la générosité de nos donateurs
    Lire l'actualité
Voir tout

Aujourd’hui, 1,5 million de personnes âgées souffrent d’isolement . Et les plus de 75 ans sont les plus touchés. En offrant de leur temps, les bénévoles des petits frères des Pauvres accompagnent des personnes mises à l’écart du fait de leur âge, de leur état de santé ou de leurs conditions de vie.

Des bénévoles essentiels pour ne laisser personne en situation d’isolement Depuis plus de 70 ans, les petits frères des Pauvres accompagnent des personnes de plus de 50 ans en situation d’isolement, de précarité et ont l’ambition d’accompagner de plus en plus de personnes sur tous les territoires.  Choisir d’être bénévole avec les petits frères des Pauvres, c’est avoir envie de s’impliquer dans la durée pour recréer du lien social et favoriser les liens entre les générations. Un bénévolat de proximité privilégiant la relation En fonction de ses aspirations et de ses disponibilités, chacun peut s’engager au sein d’une équipe : en ville, en milieu rural, auprès de personnes âgées à leur domicile, en maison de retraite, à l’hôpital, auprès de personnes en précarité, de personnes malades, en aidant au fonctionnement des équipes, en étant bénévole chauffeur… Paroles de bénévole… Marthe, 19 ans, lauréate du prix Jeune bénévole 2016  : Avant, je voyais les personnes âgées comme des personnes...peut-être pas d’un autre monde, mais d’une autre époque en tout cas. Alors que maintenant, je me suis vraiment rendue compte que ce qui est essentiel, c’est la personne, ce qu’elle dit, qui elle est. Je reçois plus des personnes âgées que je ne leur donne. En fait, j'ai l'impression d'être privilégiée.

Dans la même catégorie