François Hollande en visite chez les petits frères des Pauvres pour valoriser le Service Civique

16 juillet 2014
articles les plus récents
  • 16 octobre 2020
    La crise, facteur aggravant de précarité : nos aînés témoignent
    Lire l'actualité
  • 15 octobre 2020
    Coronavirus en Ehpad : préserver le lien social coûte que coûte !
    Lire l'actualité
  • 14 octobre 2020
    En 2019, plus de 36 500 vies de personnes âgées isolées changées grâce à la générosité de nos donateurs
    Lire l'actualité
Voir tout

L'Escale, lieu de vie de la Fraternité Paris Est a reçu mercredi matin un invité de marque en la personne de François Hollande. Le Président de la République était accompagné de Najat Vallaud Belkacem, Ministre en charge de la jeunesse, et de François Chérèque, Président de l'Agence du service civique, dans le but de promouvoir ce statut qui concerne actuellement 35 000 jeunes de 18 à 25 ans, un chiffre que les pouvoirs publics voudraient voir porter à 100 000.

Arrivé à 8h00 ce matin à L'Escale, François Hollande s'est entretenu avec Gaël et Apolline, toutes deux service civiques à la Fraternité Paris Saint-Maur sur la portée sociale et citoyenne que revêt ce type de missions. Le Président a ensuite confirmé l'annonce faite la semaine dernière par la Ministre de la Jeunesse qui prévoit de débloquer 100 millions d’euros sur trois ans (2014-2017) pour accélérer le développement du Service civique. Des jeunes en Service civique dans les équipes des petits frères des Pauvres Chaque année, les petits frères des Pauvres accueillent des jeunes en Service civique. Ils interviennent en complémentarité de l’action des bénévoles et des salariés de l’Association, sans jamais s’y substituer, conformément à la charte des services civiques. Ces jeunes, qui sont accueillis depuis plus de six ans au sein des différentes entités des petits frères des Pauvres ont deux principales motivations : découvrir le monde associatif à travers des actions concrètes et apporter de la présence aux personnes âgées. Ces jeunes, âgés de 18 à 25 ans, accomplissent leur service civique au moins 26 heures par semaine. Ils agissent, par exemple, en soutien au développement de Voisin-Age, à l’animation de lieux de vie (cafétérias de foyers Adoma, espaces d’accueil pour les personnes…), à la communication et la recherche de nouveaux bénévoles, à l’organisation d’événements (comme les festivités associatives, Noël, les forums…) et en appui des nouvelles équipes de bénévoles. François Hollande dans la cour de l'Escale le 16 juillet 2014 « 1000 façons d’être utile, 1000 façons d’être citoyen » A déclaré le Président de la République en se rendant ce matin dans un local d’accueil des petits frères des Pauvres à Paris pour rencontrer des jeunes en service civique dans le cadre de la Mobilisation Nationale contre l’isolement des âgés (MONALISA). François Hollande a annoncé sa volonté de porter le nombre de jeunes en service civique à 100 000 contre 35 000 actuellement. Les petits frères des Pauvres se réjouissent de cette annonce car la lutte contre l’isolement des personnes âgées doit être aussi portée par la jeunesse et toutes les démarches de solidarité intergénérationnelle doivent être développées. Le service civique permet de s’enrichir humainement, de développer une conscience citoyenne, des compétences et de s’ouvrir à la rencontre.  Ce sont les valeurs que portent les petits frères des Pauvres depuis près de 70 ans. J’ai passé 9 mois chez les petits frères des Pauvres. 9 mois : le temps est passé trop vite ! Beaucoup de rires, de complicité et de chaleur partagés lors des visites à domicile et des activités au local. Le service civique m’a beaucoup apporté sur le plan humain, avec toutes ces rencontres de tous âges, et aussi sur le plan professionnel : j’ai eu l’occasion d’organiser des événements tout au long de mon engagement, ce qui m’a permis de valoriser mes acquis. Merci aux petits frères des Pauvres pour cette expérience. Marianne, service civique chez les petits frères des Pauvres  

Dans la même catégorie