Ils ont marché 300 km pour leurs aînés

30 juin 2016
articles les plus récents
  • 09 juillet 2020
    Déconfinement : des retrouvailles conviviales entre bénévoles et personnes âgées isolées
    Lire l'actualité
  • 06 juillet 2020
    Des chefs de Top Chef cuisinent des repas aux personnes âgées isolées
    Lire l'actualité
  • 06 juillet 2020
    Justine Piluso : « une société qui exclut et qui isole ses aînés est une société malade »
    Lire l'actualité
Voir tout

Les protagonistes de l'opération « le Var en marche pour ses aînés » se sont retrouvés mercredi au Jardin d'hiver, pour clore cette manifestation d'une manière festive et conviviale.

 La date du 15 juin était toute symbolique, puisque c'est le jour retenu par l'ONU pour être la journée mondiale de sensibilisation à la maltraitance des personnes âgées. À cette occasion, 350 soignants, marcheurs, cyclistes et résidents de maisons de retraite venus de tout le département, avaient répondu à l'appel. « Au total nous avons marché 300 km, à travers quatorze villes », confiait Jean-Jacques Céris, vice-président du Comité de réflexion éthique et de reconnaissance des aînés (CRERA), co-organisateur de la manifestation avec les petits frères des Pauvres, le CCAS de Toulon, le Service de soins à domicile (SSIAD) Age et Vie, Var Alzheimer, Alma Var, l'ASP et la Croix-Rouge. « Cette année, nous avons voulu aller plus loin qu'une seule journée. Il fallait toucher le citoyen, lui expliquer ce qu'on lui prépare. Les actifs d'aujourd'hui seront vieux demain. Nous avons donc commencé il y a quinze jours et nous sommes allés de ville en ville. » Une initiative intergénérationnelle, qui n'aura pas manqué son but : attirer l'attention sur la cause des aînés, afin qu'ils occupent une place digne, reconnue et protégée dans la société. A. B. - Var Matin - 17 juin 2016  

Dans la même catégorie