Journées du patrimoine au château d'Achy

17 septembre 2014
articles les plus récents
  • 01 avril 2020
    Mesures de confinement individuel dans les Ehpad : les Petits Frères des Pauvres s’inquiètent
    Lire l'actualité
  • 01 avril 2020
    À l'étranger, les Petits Frères des Pauvres continuent de briser l'isolement pendant le coronavirus
    Lire l'actualité
  • 27 mars 2020
    Confinement : Un partenariat RCF Petits Frères des Pauvres pour lutter contre l’isolement des personnes âgées
    Lire l'actualité
Voir tout

Dans le cadre des Journées du patrimoine, le château d'Achy ouvre ses portes pour la pour la troisième année consécutive. Présentation dans l'hebdomadaire régional Le Bonhomme Picard du 17 septembre.

Plusieurs châteaux de Picardie ouvrent leurs portes à l'occasion des Journées du patrimoine. Habiter de telles demeures est un privilège mais aussi une charge. Nous avons poussé la porte d'une de ces demeures chargées d'histoire mais au destin différent. Plantée au milieu d'un parc arboré de 21 hectares, la bâtisse en briques est superbe. C'est le château d'Achy, qui poursuit une vocation de «tourisme social» et qui ouvrira ses portes samedi et dimanche au grand public pour la troisième année consécutive. Le Bonhomme Picard : Quand le château a-t-il été construit? La bâtisse de 65 pièces fut construite en 1730. Elle remplace un ancien château dont certains vestiges auraient été retrouvés à l'ouest du village. A qui appartient le château d'Achy ? Le château d'Achy est géré depuis 1952 par les petits frères des Pauvres après avoir appartenu à la famille Clermont-Tonnerre qui l'a vendu en 1951 à la société civile immobilière d'Achy. Un an plus tard les petits frères des Pauvres en font l'acquisition qui se fera par rachats successifs. Le château est géré par le conseil de maison fort d'une quinzaine de bénévoles. Qui vit au château ? Le château accueille au sein de 24 chambres des personnes âgées et handicapées, isolées. Accompagné de bénévoles des petits frères des Pauvres, un groupe de la région de Tours y a fait halte cette semaine, profitant de la beauté et du calme des lieux. Comment entretenir une telle bâtisse ? Gérer un tel bâtiment est à la fois un bonheur et une charge. En 2009 des travaux d'accessibilité «tourisme et handicap» ont été réalisés. Cette fois dans le cadre d'économies d'énergie il faut refaire l'ensemble des fenêtres. Un coût certain pour les petits frères des Pauvres qui vivent de dons. Pour réduire les charges d'entretien, l'association s'apprête à vendre des communs et l'orangerie où le week-end prochain une exposition sur l'histoire du château sera proposée dans le cadre des Journées du patrimoine. Que pourra-t-on visiter ?

Dans la même catégorie