Jully-lès-Buxy : Des vacances pour les seniors isolés

23 juillet 2013
articles les plus récents
  • 19 août 2022
    10 personnes âgées témoignent sur les bienfaits des vacances avec les Petits Frères des Pauvres
    Lire l'actualité
  • 12 août 2022
    Ces 6 jeunes nous racontent pourquoi ils se sont engagés auprès des personnes âgées
    Lire l'actualité
  • 10 août 2022
    Fans de sports extrêmes, ces personnes âgées vont vous étonner
    Lire l'actualité
Voir tout

Le quotidien Aujourd'hui en France du 23 juillet a suivi un groupe de résidents en vacances au château de Jully-lès-Buxy.

Une grosse semaine pour changer d'air et voir autre chose... C'est ce que propose à plusieurs milliers de retraités les petits frères des Pauvres chaque année. A Jully-lès-Buxy, près de Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire), le château, propriété de l'association caritative, accueille des seniors tout au long de l'été. Ce mardi, c'est jour de départ pour les pensionnaires venus d'une maison de retraite de Loos, près de Lille (Nord). « J'ai tout aimé, dit, tout sourire, Gilberte de Potter, 80 ans. On était dans un beau château, les bénévoles qui nous accompagnent étaient gentils. J'ai passé de vraies bonnes vacances. Je suis veuve et j'ai eu sept enfants, et on n'avait pas l'occasion ni les moyens de partir, sauf dans la famille. Grâce aux petits frères des Pauvres, je suis déjà allée à Cabourg et à Bormes-les-Mimosas. » Croisière fluviale pour un dépaysement total Du 11 au 23 juillet, ce sont quinze personnes âgées qui ont bénéficié d'une semaine de villégiature dans le sud de la Bourgogne, encadrées par dix bénévoles, dont Myriam Cappelle, retraitée de l'enseignement. « Donner une grosse semaine de mon temps pour faire plaisir, c'est bien naturel. Mon salaire, c'est leur bonheur. On les a emmenés à Tournus, à Cormatin, aux Hospices de Beaune, on leur a même offert une croisière sur la Saône. Pour beaucoup, c'était la première fois qu'ils prenaient le bateau.» Odette Dangreaux, 86 ans, ancienne femme de ménage, conserve un souvenir ému de ce voyage sur l'eau. Dimanche après-midi, comme il faisait très chaud, les vacanciers du troisième âge sont restés à l'abri. Un loto, doté de nombreux lots, dont du parfum pour les dames, était prévu pour les distraire. Alain Bollery | Aujourd'hui En France | 23/07/2013

Dans la même catégorie