L’atelier écriture à Antibes

16 septembre 2013
articles les plus récents
  • 02 juin 2020
    À 20 ans, ce volontaire Français est resté confiné en Irlande pour briser la solitude des personnes âgées
    Lire l'actualité
  • 20 mai 2020
    Déconfinement : n’oublions pas nos aînés isolés et vulnérables !
    Lire l'actualité
  • 19 mai 2020
    Vidéo : un célèbre footballeur surprend Odette, 96 ans, pour son anniversaire
    Lire l'actualité
Voir tout

Mon objectif principal est d'aider les personnes intéressées à s'exprimer et à échanger ; à la fin des 2 heures, d'ailleurs, une personne, m'a dit que le besoin de communiquer était essentiel et qu'il y avait peu d'occasions de le faire, même lors de rencontres au local.

Donc, la première séance était destinée à mettre en confiance les 5 femmes et de ne pas leur donner l'impression qu'elles passaient un examen! Je me suis gardée d'insister sur mon précédent métier, mais peut-être le savaient-elles ! Le premier écrit que je leur ai proposé était : raconter un souvenir ancien; puis après 30 minutes de réflexion, elles pouvaient, si elles le souhaitaient, lire leur texte ; toutes ont accepté de lire. Nous avons réagi à ce souvenir relaté et elles ont remarqué que le texte était souvent trop rapidement rédigé et constaté que par écrit certaines choses sont mieux dites qu'à l'oral. Le 2ème sujet fut : Raconter maintenant un souvenir récent , une personne qui jusque-là n'avait pas voulu écrire, se sentant plus en confiance, a rédigé un long texte dont la lecture nous a bouleversées. Et là, nous avons toutes senti le sens de ce moment donné par le biais de cet atelier ! Moi même je n'avais pas imaginé obtenir si vite une telle motivation ! J'espère donc que le nombre de participants augmentera (10 serait bien). Martine Badonnel  

Dans la même catégorie