La ministre Roselyne Bachelot en visite dans une maison de vacances pour personnes âgées isolées

03 août 2011
articles les plus récents
  • 16 juin 2021
    Cet été, des centaines de personnes âgées partent en vacances grâce aux Petits Frères des Pauvres
    Lire l'actualité
  • 15 juin 2021
    Ehpad et crise sanitaire : sans famille, ces aînés ont été privés de visites
    Lire l'actualité
  • 15 juin 2021
    Déconfinement : nos conseils pour bien gérer le retour à la normale avec les aînés
    Lire l'actualité
Voir tout

Cette année, ce sont ainsi six femmes et deux hommes venant de Calais et Roubaix qui séjournent pendant douze jours dans cette station balnéaire, proche de Vannes. A leur programme, les joies de la plage et de la pêche en ces jours de grande marée mais aussi une croisière dans le Golfe du Morbihan ou encore une visite du parc animalier de Branféré, d'un musée du cidre et une participation à une fête de la mer. Ces animations sont inédites pour ces personnes âgées de plus de 70 ans, dont certaines n'avaient jamais quitté leur région du Nord. Pour leur venue dans le Morbihan, elles sont accompagnées par six bénévoles, retraités et étudiants, venus eux aussi du Nord. «Partir en vacances est un facteur de cohésion sociale. L'accompagnement financier est important pour rompre la solitude mais il faut d'abord un accompagnement humain», a souligné Roselyne Bachelot, après avoir écouté le parcours de ces vacanciers peu ordinaires. « Avec 700 000 places dans les maisons de retraite, la France dispose d'une capacité d'accueil suffisante pour les personnes âgées de plus en plus nombreuses. Mais c'est l'accueil temporaire qui est surtout aujourd'hui nécessaire pour ces gens isolés qui ont besoin de structure de répit.» Ouest-France - 3 août 2011

Dans la même catégorie