La misère n'est pas saisonnière

09 mai 2012
articles les plus récents
  • 01 avril 2020
    Mesures de confinement individuel dans les Ehpad : les Petits Frères des Pauvres s’inquiètent
    Lire l'actualité
  • 01 avril 2020
    À l'étranger, les Petits Frères des Pauvres continuent de briser l'isolement pendant le coronavirus
    Lire l'actualité
  • 27 mars 2020
    Confinement : Un partenariat RCF Petits Frères des Pauvres pour lutter contre l’isolement des personnes âgées
    Lire l'actualité
Voir tout

Si les associations mettent les bouchées doubles pendant l'hiver, elles aident les personnes en difficultés toute l'année et rappellent que la misère n'est pas saisonnière. Au-delà des actions d'urgence, elles s'engagent 365 jours par an dans la lutte contre l'exclusion et la pauvreté via l'accueil et l'écoute, les aides financières, le microcrédit social, les vêtements, l'appui aux démarches administratives, des animations et sorties culturelles, des séjours de vacances...

« Du relationnel, des visites, des moments partagés avec les personnes âgées de plus en plus précarisées et vulnérables ». C'est ainsi qu'Hélène Mamberti, coordinatrice du développement social des petits frères des Pauvres définit l'action de leur antenne pantinoise. «Nous tentons d'égayer le quotidien des personnes âgées isolées en leur rendant visite, en organisant un goûter de l'amitié hebdomadaire et aussi en les aidant à traverser les fêtes defin d'année avec des sorties, des réveillons partagés et des colis distribués ». Des structures qui manquent de bénévoles. Pour les contacter à Pantin : Les petits frères des Pauvres : tél. 01 48 46 79 36 Canal, le journal de Pantin - mardi 1 mai 2012

Dans la même catégorie