La musique a bien un impact positif sur l’humeur, les troubles moteurs

26 février 2014
articles les plus récents
  • 02 juin 2020
    À 20 ans, ce volontaire Français est resté confiné en Irlande pour briser la solitude des personnes âgées
    Lire l'actualité
  • 20 mai 2020
    Déconfinement : n’oublions pas nos aînés isolés et vulnérables !
    Lire l'actualité
  • 19 mai 2020
    Vidéo : un célèbre footballeur surprend Odette, 96 ans, pour son anniversaire
    Lire l'actualité
Voir tout

C’est ce qui est constaté lors des séjours effectués entre 2010 et 2013, où des patients du centre de jour de l’association OSE sont accueillis à l’abbaye de La Prée (Indre), à l’initiative des associations Les petits frères des Pauvres et Pour que l’Esprit Vive.

Ces ateliers animés par des artistes ont fait l’objet d’un documentaire, La Mélodie d’Alzheimer , réalisé par Julia Blagny et Anne Bramard-Blagny, présenté en avant première, mardi 11 février, lors du colloque organisé par Sacem Université à Paris. On assiste pendant quarante-quatre minutes à une métamorphose de ces patients. L’un d’eux laisse son déambulateur pour esquisser des pas de danse avec Carolina Udoviko, danseuse de tango. Le visage d’un autre s’illumine aux premières notes d’Hevenou shalom alechem, chant traditionnel juif. Dix petits films ont été réalisés à partirde ces expériences, Les Allegros d’Alzheimer, produits par ABB Reportages et l’Inserm. A la fin du séjour, à la question : «Etes-vous en meilleure santé ?», l’un des participants répond simplement : «Oui, je suis heureux !» Extrait article De bonnes vibrations pour le cerveau - Le Monde - 26 février 2014  

Dans la même catégorie