Le Chantier de Refondation du dispositif d'hébergement ne satisfait pas le ''Collectif des associations unies''

23 juin 2010
articles les plus récents
  • 02 juin 2020
    À 20 ans, ce volontaire Français est resté confiné en Irlande pour briser la solitude des personnes âgées
    Lire l'actualité
  • 20 mai 2020
    Déconfinement : n’oublions pas nos aînés isolés et vulnérables !
    Lire l'actualité
  • 19 mai 2020
    Vidéo : un célèbre footballeur surprend Odette, 96 ans, pour son anniversaire
    Lire l'actualité
Voir tout

Les petits frères des Pauvres sont membres du ''collectif des associations unies pour une nouvelle politique publique du logement des personnes sans-abri ou mal logées''.

Comme prévu, mercredi 16 juin a eu lieu la conférence de presse organisée par le ''Collectif des associations unies'' en préalable à l'envoi d'un courrier à M. Fillon et M. Apparu. Vous trouverez ce courrier en téléchargement ainsi que ci-dessous des liens permettant d'accéder à des articles parus à ce sujet. Les associations ont donc exprimé leur déconvenue sur la méthode et les moyens dégagés pour la mise en place de la refondation du dispositif d'hébergement et d'accés au logement et précisé les conditions nécessaires, de leur point de vue, à la réussite de cette politique.   Notamment, les points suivants sont abordés: l'application du principe d'inconditionnalité de l'accueil, (notamment pour les demandeurs d'asile) le maintien des budgets pour l'offre d'hébergement des budgets spécifiques pour la mise en place des nouveaux dispositifs (SIAO, référents uniques) la nécessité de diversité des solutions d'accueil, le logement en diffus et en maison-relais ne pouvant répondre à la diversité des besoins une nécessaire implication des collectivités territoriales qui par leur compétences, sont directement concernées, notamment dans l'aide à la pierre, l'obligation d'offre d'hébergement proportionnel au nombre d'habitants, l'accompagnement vers et dans le logement.... un traitement interministériel du sujet qui concerne le soin (notamment spécialisée), les politiques migratoires, le travail.... un travail de prévention notamment sur les expulsions locatives, Face aux risques d'une réforme au rabais, les associations ont réaffirmé leur vigilance commune, afin que les objectifs initiaux soient respectés. François-Xavier Turbet Delof les petits frères des Pauvres - Groupe Habitat

Dans la même catégorie