Le collectif des associations unies ne s'estime pas entendu

14 décembre 2010
articles les plus récents
  • 27 mars 2020
    Confinement : Un partenariat RCF Petits Frères des Pauvres pour lutter contre l’isolement des personnes âgées
    Lire l'actualité
  • 26 mars 2020
    Coronavirus : le top des idées originales contre l'isolement des personnes âgées les plus émouvantes
    Lire l'actualité
  • 24 mars 2020
    COVID-19 : pour aider les personnes âgées, découvrez nos annonces de bénévolat sur le site de la Réserve Civique
    Lire l'actualité
Voir tout

Après avoir été reçu le 10 novembre par le Premier ministre et suite à l'envoi par ce dernier d'une circulaire rappelant aux préfets le devoir de l'Etat en matière de logement et d'hébergement d'urgence, le Collectif des associations unies pour le logement juge que l'on est loin du compte.

Le 10 novembre le collectif des associations unies a été reçu par M. Fillon suite à la manifestation sur le pont des Arts. Suite à cette rencontre une circulaire a été envoyée aux préfets leur rappelant leurs obligations quant à la priorité à donner au logement des populations vulnérables et à l'hébergement de tous ceux qui sont sans solution. Le collectif n'ayant pas jugé avoir été entendu, aucun engagement pour une politique de logement à la hauteur des besoins n'ayant été pris, il va continuer à agir en ce sens. Le nombre de personnes âgées qui sont dans l'attente d'un logement social est en constante évolution depuis 2 ans et parfois même de façon spectaculaire (cf article joint sur le Rhône), ceci est bien le signe que cette problématique touche toutes les classes sociales même celles qui depuis 20 ans voyaient leur niveau de vie s'améliorer.>> Télécharger la circulaire de François Fillon aux préfets >> Télécharger un article extrait du Monde sur les sans-abris (Catherine Rollot - 30/11/2010)>> Télécharger un article La Lettre de l'Observatoire Social de Lyon personnes âgées et habitat social

Dans la même catégorie