Les équipes des petits frères des Pauvres recherchent des bénévoles

30 août 2018
articles les plus récents
  • 04 juin 2020
    #PlusJamaisInvisibles : un mouvement pour que nos aînés ne retombent pas dans l’oubli
    Lire l'actualité
  • 04 juin 2020
    Covid19 : nos aînés pessimistes sur la poursuite de l’élan de solidarité post-crise
    Lire l'actualité
  • 04 juin 2020
    Selon notre rapport inédit, 720 000 personnes âgées n'ont eu aucun contact avec leur famille durant le confinement
    Lire l'actualité
Voir tout

Depuis plus de 70 ans, les petits frères des Pauvres sont aux côtés de personnes âgées qui souffrent d’isolement, prioritairement les plus démunis. En s’investissant de façon régulière, les bénévoles permettent à chacun de nos aînés de vieillir le plus sereinement possible, dans l’échange et le partage.

Avec 300 000 personnes de plus de 60 ans qui vivent quasi recluses avec pas ou très peu de contacts, notre société doit faire face à un isolement inquiétant des personnes âgées, surtout pour les plus fragiles et les plus précaires. En offrant de leur temps, les bénévoles des petits frères des Pauvres recréent les liens essentiels pour permettre à nos aînés mis à l’écart de retrouver une dynamique de vie. Un bénévolat varié, adapté aux envies de chacun Jeune, actif, retraité, en fonction de ses aspirations et de ses disponibilités, chacun peut s’engager au sein d’une équipe des petits frères des Pauvres : auprès de personnes âgées à leur domicile, en EHPAD, à l’hôpital, auprès de personnes en grande précarité, de personnes malades mais aussi en étant bénévole chauffeur ou encore en soutenant les équipes dans leur fonctionnement et leur vie associative.  Un bénévolat enrichissant, basé sur la qualité de la relation Comme le témoigne Mustapha, jeune bénévole engagé depuis quelques mois,« le bénévolat avec les petits frères des Pauvres, c’est la responsabilité face à la situation des personnes âgées, on a tous un rôle à jouer pour recréer du lien ». Un lien essentiel pour Yvonne, 82 ans : Rien que le fait d’être écoutée, ça me remonte le moral, ça me sort de ma mélancolie. Chaque visite du bénévole des petits frères des Pauvres est primordiale pour moi.     Pour rejoindre nos équipes de bénévoles, un seul numéro :

Dans la même catégorie