Les bénévoles de Vénissieux invitent la caravane des dix mots à faire halte parmi eux

04 février 2014
articles les plus récents
  • 06 août 2020
    Canicule : le téléphone, meilleur moyen de protéger les personnes âgées !
    Lire l'actualité
  • 30 juillet 2020
    Canicule : nos aînés vous révèlent 7 astuces pour se rafraîchir
    Lire l'actualité
  • 29 juillet 2020
    Le Parlement vote enfin une 5e branche de la Sécurité sociale pour compenser la perte d’autonomie des personnes âgées
    Lire l'actualité
Voir tout

Vous connaissez peut-être le jeu des ''dix mots'', cette initiative du ministère de la Culture et de la Communication et du ministère des Affaires étrangères qui invite à jouer de la langue française de diverses façons afin d’encourager l’expression de soi, le voyage et l’échange. En Rhône-Alpes, c’est avec dix mots et sa caravane que le jeu débute. A Vénissieux nous l’avons invitée à faire une halte à l’initiative de bénévoles à l’occasion de l’un de nos accueils en journée au Centre Social de Parilly.

Il est 13h30, ce vendredi, après le repas, lorsque démarre l’atelier d’écriture orchestré par Hassan, l’intervenant de la Caravane des dix mots, un autre virtuose de la convivialité comme vous allez le découvrir. Il rejoint autour de la table les bénévoles vénissians et les personnes âgées. Tous l’accueillent chaleureusement, ce n’est pas sa première venue et l’on s’attend sans doute à passer un bon moment. Que le jeu commence alors… Après avoir listé ensemble au tableau les maux dont souffre notre monde, voilà qu’il nous défit chacun d’écrire un texte ironique sur l’un d’entre eux : non respect de la nature, misère, solitude, etc. Il faut peu de temps pour que les esprits s’échauffent et s’amusent à vanter les bienfaits qui de la misère ou encore de la solitude. Sont échangées alors des considérations pleines de piquant et si éloignées de nos convictions personnelles qu’elles ne peuvent que surprendre et ajouter à la bonne humeur du moment. Les textes sont tous plus inventifs les uns que les autres, on s’entraide pour leur écriture et leur lecture. Hassan, débordant de ressources, accompagne le groupe et chacun en toute simplicité, Denise dira : « j’ai été un peu surprise mais j’ai été entrainée dans l’écriture et la bonne humeur ». Et Juliette de constater que tout le monde à participé dans une formidable ambiance à travers le jeu, Hassan a su nous mettre dans des états extraordinaires pour des moments avec les autres sans aucune peur. Ce « rituel » qui se répète tous les quinze jours depuis début décembre est un rendez-vous très attendu des participants. Après une production d’écrits pleins de poésie, l’on décide ce jour que l’aventure se poursuivra par leur mise en scène, l’occasion de s’essayer au théâtre et de surtout continuer à jouer de tout, ensemble. Les textes feront l’objet d’un recueil et qui sait, étonné que nous sommes par leur beauté et piqués au jeu proposé par la caravane, nous voilà à espérer que l’un soit sélectionné pour être publié dans le journal des « dix mots » en Rhône-Alpes. Une certitude, quelques-uns seront exposés à la médiathèque de Vénissieux à compter du 21 mars, 17h dans le cadre d’une exposition commune aux ateliers vénissians conduits par la caravane. Voilà des projets et des espoirs qui réjouissent cette assemblée ! Pour rejoindre les bénévoles de Vénissieux contactez Laurence au 04 72 78 52 52

Dans la même catégorie