Les petits frères des Pauvres ouvrent leur maison de vacances à La Seyne/Mer

21 juin 2013
articles les plus récents
  • 01 avril 2020
    Mesures de confinement individuel dans les Ehpad : les Petits Frères des Pauvres s’inquiètent
    Lire l'actualité
  • 01 avril 2020
    À l'étranger, les Petits Frères des Pauvres continuent de briser l'isolement pendant le coronavirus
    Lire l'actualité
  • 27 mars 2020
    Confinement : Un partenariat RCF Petits Frères des Pauvres pour lutter contre l’isolement des personnes âgées
    Lire l'actualité
Voir tout

Le quotidien Var Matin du 17 juin consacre un article à la Villa des Fleurs, la nouvelle maison de vacances des petits frères qui ouvre demain ses portes au public de 11h à 19h avant de recevoir ses premiers vacanciers à la fin du mois.

L'association caritative va accueillir des personnes de plus de cinquante ans en situation de précarité ou d'isolement, en vacances à Mar Vivo, dans une grande propriété. Une belle propriété de type colonial, entièrement rénovée, dans un parc paysager de 4 300 mètres carrés plats, dans le quartier de Mar-Vivo, à cinq minutes de la mer. C'est dans ce cadre idyllique que l'association Les petits frères des Pauvres a choisi de créer sa nouvelle maison de vacances réservée aux personnes de plus de 50 ans, en situation de solitude, de pauvreté ou d'exclusion. Les premiers pensionnaires sont attendus le 27 juin à la Villa des fleurs, située avenue des Fleurs. Une journée portes ouvertes est organisée demain pour les partenaires, les bénévoles et les voisins. Dix-neuf chambres disponibles Achetée en 2011 à l'association des pères Maristes, la demeure abritait jusque-là une maison de retraite. Il a fallu réaliser de gros travaux de remise aux normes et d'embellissement pour transformer les lieux en maison de vacances. Accueil de jour, courts ou longs séjours, différentes formules sont mises en place par Les petits frères des Pauvres pour que les lieux profitent au plus grand nombre. « Nous recevons les bénéficiaires de l'association, mais aussi d'autres associations et d'EHPAD qui en font la demande », explique le responsable de la structure, Fernando de Barros. Dix-neuf chambres avec salle de bain et toilettes, dont plusieurs équipées pour personnes à mobilité réduite (de même que tous les espaces communs), sont ainsi mises à la disposition de celles et ceux qui ne pourraient pas se permettre de jouer les touristes autrement. « Il n'y a donc pas de concurrence vis-à-vis des établissements du coin, souligne M. de Barros. Il est clair que ces personnes ne partiraient pas en vacances à l'hôtel. » Un projet de potager Aménagée au goût du jour, avec du mobilier moderne, la maison se veut familiale, et surtout loin de l'esprit hôpital ou maison de retraite. Le parc a été entièrement complanté. « Nous avons voulu quelque chose de gai et convivial. Nous avons un projet de potager. Le but, c'est que les gens se sentent vraiment en vacances », insiste le responsable. En haute saison, c'est un cuisinier qui se chargera de préparer les repas. Les pensionnaires n'auront qu'à se soucier de l'heure de la promenade à la plage et de la partie de cartes ! Dix-huit maisons en France Les vacances organisées par Les petits frères des Pauvres ne datent pas d'hier. Le fondateur Armand Marquiset avait aménagé, dès 1949, sa maison natale pour accueillir ses « vieux amis ». Aujourd'hui, l'association compte dix-huit maisons de vacances en France. Celle de La Seyne vient remplacer l'établissement situé à Bormes-les-Mimosas, qui nécessitait des travaux de mise aux normes trop complexes. Chaque séjour accueille entre quinze et vingt personnes, accompagnées et encadrées par une équipe de bénévoles de tout âge, soutenus, selon les besoins, par des professionnels de santé. En 2012, deux mille trois cents personnes ont profité des séjours de vacances offerts par Les petits frères des Pauvres, soit de façon entièrement gratuite, soit contre une somme parfaitement symbolique. La rénovation et l'animation de la Villa des fleurs bénéficient du soutien du conseil régional, de l'ANCV (Agence nationale pour les chèques vacances) et de la CARSAT (Caisse d'assurance retraite et de la santé au travail), ainsi que des aides de partenaires locaux : pôle seniors de La Seyne, CCAS de Toulon, association Atous var. Située au 136 avenue des Fleurs, la maison de vacances des petits frères des Pauvres sera ouverte demain, de 11 à 19 heures. Le responsable, Fernando de Barros, guidera la visite. C.H.-B. | Var Matin | 17/06/2013

Dans la même catégorie