Les petits frères des Pauvres recherchent encore 250 bénévoles

08 juin 2010
articles les plus récents
  • 17 septembre 2020
    Pour son nouveau film, Michèle Laroque affiche son soutien à la cause des personnes âgées isolées
    Lire l'actualité
  • 10 septembre 2020
    Les personnes âgées, population la plus exposée au risque de suicide
    Lire l'actualité
  • 04 septembre 2020
    15ème édition de « petit bonnet, bonne action » : 555 000 petits bonnets à collecter !
    Lire l'actualité
Voir tout

Objectif : permettre à des personnes âgées, isolées, en situation de précarité de partir en séjour de vacances ou de bénéficier d'un accompagnement pendant l'été.

Entre juin et septembre, les petits frères des Pauvres se mobilisent pour être encore plus à l'écoute des besoins et des désirs des personnes âgées. Rompre la solitude, oublier ses soucis quotidiens, bénéficier d'un « ailleurs » en étant bien accompagné, pour délaisser un temps sa dépendance, sa mobilité réduite, sa maladie… Chaque année, ils sont plus de 1000 bénévoles venus des 4 coins du monde à donner de leur temps afin d'offrir des vacances « à la carte » et adaptées à la situation des personnes âgées.Des vacances pour tous !Les séjoursPartir en vacances, c'est un droit ! Chaque année, plus de 2000 personnes âgées partent durant l'été grâce aux petits frères des Pauvres. À travers leurs actions, ces derniers proposent aux personnes qu'ils accompagnent de « s'évader » durant l'été, période qui accentue le sentiment d'isolement, de solitude et d'exclusion. Des séjours allant de 8 à 15 jours sont organisés à la campagne ou au bord de la mer dans chacune des 18 maisons de vacances des petits frères des Pauvres. Maillons précieux de cette chaîne de la solidarité, les bénévoles, encadrés par un responsable de séjour, participent activement au bon déroulement des vacances : accompagnements lors des sorties, aides aux tâches matérielles, animations diverses… À l'écoute des besoins de chacun, les bénévoles s'impliquent au quotidien afin d'accompagner au mieux les plus fragilisés, tout en tenant compte de leurs difficultés. En offrant de leur temps, les bénévoles partagent des moments riches en expériences : « C'est chaque fois une expérience unique et inoubliable. Les personnes âgées ont tant à raconter, à nous apprendre... Certains, qui ont habituellement des problèmes lourds de santé, ont un regain surprenant de bien-être et de vitalité, on ne l'explique pas, le bonheur peut-être... » s'enthousiasme Hervé, bénévole pendant un séjour de vacances.Enfin, d'autres types de séjours se développent pour répondre aux attentes des plus démunis. Des séjours courts (week-ends à 7 jours) et plus fréquents permettent aux plus âgés de partir sans s'épuiser, des croisières dédiées aux personnes à mobilité réduite peuvent être organisées, des vacances à thème (bien-être, arts plastiques, gastronomique) permettent également de varier les plaisirs.Les actions de proximitéPour les personnes qui ne peuvent pas se déplacer ou partir en vacances, les petits frères des Pauvres organisent également des actions quotidiennes de proximité dans les villes où ils sont implantés.

Dans la même catégorie