Moments de partage autour d'un pique-nique bien convivial

03 août 2011
articles les plus récents
  • 01 avril 2020
    Mesures de confinement individuel dans les Ehpad : les Petits Frères des Pauvres s’inquiètent
    Lire l'actualité
  • 01 avril 2020
    À l'étranger, les Petits Frères des Pauvres continuent de briser l'isolement pendant le coronavirus
    Lire l'actualité
  • 27 mars 2020
    Confinement : Un partenariat RCF Petits Frères des Pauvres pour lutter contre l’isolement des personnes âgées
    Lire l'actualité
Voir tout

A la mi-juillet, l'équipe de bénévoles des petits frères des Pauvres de l'implantation de Mazamet-Aussillon a formé le projet de réunir autour d'une table dressée sous les arbres du parc, les résidents des Buissonnets et les personnes accompagnées par l'association.

Une soixantaine de convives sont dûment invités. Voilà 15 jours que le projet mûrit. Les responsables des Buissonnets* ayant donné leur accord, les bénévoles se répartissent les tâches. Il s'agit de partager un repas convivial, à base de grillades, sous l'ombrage d'arbres centenaires donnant l'illusion d'un pique-nique. Les nuages déversent des ondées continues durant 10 jours. Le stress monte mais les bénévoles continuent les achats, confiants dans leur bonne étoile. Finalement, le ciel s'éclaircit le jeudi soir. Vendredi matin, le soleil réchauffe le parc de ses rayons. Ciel dégagé... Ouf ! Merci à la municipalité d'Aussillon qui nous a apporté tables et chaises gracieusement. Les femmes dressent les tables, décorées à l'aide de fleurs de saison. Les serviettes sont disposées en éventail dans les verres. Le coup d'œil est des plus agréables! Juste à côté, les bénévoles disposent quelques tables de jardin destinées à servir l'apéritif sans alcool. Les parasols sont installés. Le décor est planté. Les premiers invités arrivent. André allume son barbecue de taille imposante pendant que nous prenons l'apéritif sans alcool. Dans notre contrée, les canapés ce sont des gratons de canard agrémentés de fines rondelles de saucisse sèche. C'est bon! Mais moins pour les artères ! René chauffe l'ambiance à l'aide de son accordéon. Les langues se délient. Les rires fusent. Quelques personnes dansent. Mais il est 13h, les estomacs habitués aux horaires de collectivité se tordent. Il est temps de passer à table ! L'entrée, un melon des champs abritant une bonne tranche de jambon de pays, est vite avalée. Ils ont faim. Mais voici les saucisses grillés à point, fumant dans les assiettes garnies de haricots verts. Humm… c'est bon ! Les estomacs sont calés, il est temps de chanter. Entre le fromage et le dessert arrosé d'un verre de cidre doux, le musicien s'évertue à animer le repas. Annie Arnoux, déléguée sociale IRSEA, nous rends visite. Elle échange quelques informations sur notre partenariat avec nos invités. Quand même... le pique-nique des petits frères des Pauvres recèle de bonnes surprises. Le menu est copieux, le tout accompagné de distrayants morceaux d'accordéon. Le café servi, les conversations vont bon train. Les sourires sont là. Les bénévoles peuvent souffler. Ouf... c'est réussi ! René

Dans la même catégorie