Muret : La solidarité n'est pas un vain mot

27 décembre 2012
articles les plus récents
  • 20 mai 2020
    Déconfinement : n’oublions pas nos aînés isolés et vulnérables !
    Lire l'actualité
  • 19 mai 2020
    Vidéo : un célèbre footballeur surprend Odette, 96 ans, pour son anniversaire
    Lire l'actualité
  • 19 mai 2020
    4 questions sur les obsèques d’une personne seule
    Lire l'actualité
Voir tout

Le quotidien régional La Dépêche du Midi revient sur les actions de Noël menées par les petits frères des Pauvres de Muret.

Sans les bénévoles et les donateurs, il n'y aurait plus d'actions de solidarité. Elles ont été encore nombreuses à Muret en cette période de fin d'année où la précarité, la détresse, la solitude pèsent davantage. Alors petit tour d'horizon de quelques actions particulières. Avec les petits frères des Pauvres «J'attends le mercredi avec impatience ; c'est le plus beau jour de la semaine», avoue avec sincérité Andrée, une octogénaire qui vit tristement sa solitude dans l'appartement d'une résidence muretaine. Le mercredi est jour de visite d'une bénévole de l'association «Les petits frères des Pauvres». Laurie une étudiante donne de son temps pour passer l'après midi avec Andrée «On joue au scrabble, on bavarde», dit-elle. Une ambiance que connaît bien Monique Moreau, bénévole depuis une dizaine d'années chez les «petits frères». Elle est responsable de l'antenne de Muret depuis 2 ans. Une quinzaine de bénévoles accompagnent 18 personnes âgées. «Association laïque, nous sommes tournés vers une unique action : vaincre l'isolement, reconstruire un espoir, une joie de vivre le temps d'un repas, d'une visite, d'une sortie», commente Monique Moreau. Grâce à ces nombreux bénévoles d'un jour, les petits frères des Pauvres ont partagé un succulent repas de fête. Avec une joie à peine contenue, Andrée a reçu la visite de Monique Moreau avec qui elle a déjeuné dans une ambiance fort conviviale. «J'ai retrouvé ma joie de vivre», ne cessait de répéter, l'octogénaire, émue jusqu'aux larmes. Au menu : filet de saumon, filet de caille farcie et le dôme au chocolat, le tout arrosé avec modération d'un grand cru et d'une coupe de champagne. Un beau cadeau qui n'a pas de prix. Aujourd'hui, les membres de la Vie des Quartiers muretains rassembleront les jouets déposés à l'entrée de la crèche et les distribueront aux familles en difficulté. Le père Noël passera jeudi rendre visite aux Restos du Cœur. Les petits frères demandent de signaler des personnes isolées ou en détresse morale au 06 80 54 66 29 Jean-Pierre Roland | La Dépêche du Midi | 27/12/2012

Dans la même catégorie