Plus de visibilité et de présence pour les petits frères des Pauvres de Colmar

29 mai 2013
articles les plus récents
  • 16 octobre 2020
    La crise, facteur aggravant de précarité : nos aînés témoignent
    Lire l'actualité
  • 15 octobre 2020
    Coronavirus en Ehpad : préserver le lien social coûte que coûte !
    Lire l'actualité
  • 14 octobre 2020
    En 2019, plus de 36 500 vies de personnes âgées isolées changées grâce à la générosité de nos donateurs
    Lire l'actualité
Voir tout

Le manque de visibilité était le problème majeur de l'antenne colmarienne. Depuis quelque temps, ses bénévoles et ses deux Services civiques ont décidé d'y remédier.

Jusqu'à mi-décembre 2012, le local du groupe des petits frères des Pauvres de Colmar était souvent innocupé et n'offrait pratiquement pas - ou peu - d'animations. Sans que cela empêche la douzaine de bénévoles qui font partie de ce groupe de continuer à rendre visite aux personnes suivies par l'association, tant à domicile que dans différents EHPA et EHPAD de Colmar et ses environs. L'arrivée de deux Services Civiques, conjuguée à l'initiative des bénévoles, a permis de relancer l'activité au local par des goûters et notamment par des après-midis de jeux de société. Comme l'explique Fanny Belin, bénévole qui a lancé cette proposition : « Suite à une sortie avec les personnes accompagnées au marché de Noël j'ai compris que je souhaitais surtout participer aux activités de groupe, sans pour autant refuser de suivre une personne en particulier (…). Les après-midi jeux sont pour moi un réel moment de détente et de partage où j'ai eu l'occasion d'apprendre à connaître des personnes accompagnées ainsi que des bénévoles. Elles ont l'avantage de se faire en petit comité, ce qui permet d'accorder toute notre attention aux personnes présentes. De plus pour les personnes qui sont encore totalement autonomes, elles leur laissent leur autonomie puisque celles-ci peuvent se déplacer par leur propres moyens jusqu'au local. ». En mars, la devanture du local a été refaite de façon à rendre plus visible et surtout plus sérieuse la présence de l'association dans la ville ; Melina Arellano et Perle Taroyan, en mission de Service Civique, y assurent une permanence tous les jours, pour accueillir les demandes de bénévolat, recueillir des signalements ou tout simplement répondre aux questions des personnes qui sonnent à la porte ou téléphonent. La devanture du local a été récemment refaite Hier après-midi, l'antenne organisait des portes ouvertes pour rencontrer des nouveaux partenaires afin d'identifier davantage de personnes âgées isolées dans le secteur de Colmar. ( Lire ci-dessous le retour du quotidien Les Dernières Nouvelles d'Alsace du 29 mai )   L' équipe de Colmar | mai 2013

Dans la même catégorie