Pour que l'Esprit vive : l'art du lien social à La Prée

19 décembre 2011
articles les plus récents
  • 27 mars 2020
    Confinement : Un partenariat RCF Petits Frères des Pauvres pour lutter contre l’isolement des personnes âgées
    Lire l'actualité
  • 26 mars 2020
    Coronavirus : le top des idées originales contre l'isolement des personnes âgées les plus émouvantes
    Lire l'actualité
  • 24 mars 2020
    COVID-19 : pour aider les personnes âgées, découvrez nos annonces de bénévolat sur le site de la Réserve Civique
    Lire l'actualité
Voir tout

L'hebdomadaire La Vie, daté du 15 décembre propose un sujet sur le partenariat entre la maison de La Prée et l'association Pour que l'Esprit vive et ce lien particulier qui réunit l'Art et la Vieillesse.

Situé entre Bourges et Châteauroux, près d'Issoudun (36), le domaine de La Prée abrite une ancienne abbaye cistercienne qui accueille aujourd'hui une résidence d'artistes en même temps qu'une maison de séjour temporaire pour personnes âgées. L'occasion de très belles rencontres, selon Agnès Desjobert, directrice de l'association Pour que l'Esprit vive. « Notre association, Pour que l'Esprit vive, a été créée en 1932 par Armand Marquiset, fondateur des petits frères des Pauvres, dont l'action est consacrée aux personnes âgées et aux personnes en situation de précarité. C'est elle qui gère le domaine de La Prée, un lieu qui réunit à la fois des artistes et des personnes âgées, contribuant ainsi au soutien à la création et à l'amélioration du bien-être social de nos pensionnaires, à travers l'art et la culture. L'objectif de notre association, défini au moment de sa création (qui se situe dans le contexte économique et social de la grande crise des années 1930), était d'aider les artistes et les intellectuels dont nombre vivaient dans des situations proches de la misère. II y a 20 ans, l'ancienne maison abbatiale s'est transformée en résidence pour accueillir des artistes de toutes disciplines (sculpteurs, peintres, graveurs, écrivains, musiciens ), afin de les aider dans leur travail. L'idée de cette résidence, qui comprend sept appartements, est née du besoin éprouvé par de nombreux artistes de vivre loin des centres urbains, du bruit et de la dispersion. Depuis 2002, le parrainage de l'Académie des beaux-arts de l'Institut de France constitue à la fois une reconnaissance du projet et un gage de sa pérennisation. Sous la responsabilité des petits frères des Pauvres, l'un des bâtiments appelé « l'hôtellerie » accueille une vingtaine de personnes âgées en hébergement temporaire d'hiver et en séjours de vacances La Prée est un lieu de vie permettant de décloisonner les mondes de l'art et de la vieillesse. Retisser des liens en milieu rural par l'art et la culture fait aussi partie de nos objectifs. Au cours de l'année, des concerts sont organisés à La Prée et à l'hôpital d'Issoudun, ils offrent aux personnes immobilisées des moments de beauté et d'évasion, partages avec le personnel soignant, les proches et les familles. Evénements publics, ils ouvrent les portes de La Prée aux personnes de l'extérieur, repondant ainsi au besoin de sociabilisation des personnes âgées ou malades. En complément de cette action musicale, des séjours de photographie sont mis en place pour les personnes isolées du monde rural. Pour mener à bien toutes ces activités, nous manquons terriblement de bénévoles. Avis aux bonnes volontés » * Pour que l'Esprit vive, Abbaye de La Prée - 36100 Ségry - Tel : 02 54 21 34 68 - email : contact@pqevorg

Dans la même catégorie