Première rencontre avec la ministre du logement et de l'égalité des territoires

14 juin 2012
articles les plus récents
  • 01 avril 2020
    Mesures de confinement individuel dans les Ehpad : les Petits Frères des Pauvres s’inquiètent
    Lire l'actualité
  • 01 avril 2020
    À l'étranger, les Petits Frères des Pauvres continuent de briser l'isolement pendant le coronavirus
    Lire l'actualité
  • 27 mars 2020
    Confinement : Un partenariat RCF Petits Frères des Pauvres pour lutter contre l’isolement des personnes âgées
    Lire l'actualité
Voir tout

Jeudi 6 juin 2012, Mme Cécile Duflot a reçu à sa demande le ''collectif des associations unies pour une nouvelle politique publique de logement des personnes sans abri et mal logées''. Elle désirait le plus rapidement possible partager avec les membres de ce groupe qui rassemble 33 associations afin de connaitre leur diagnostic de la situation et leurs propositions.

Les petits frères des Pauvres, membre du collectif depuis sa création en 2008, étaient présents pour entendre la ministre exprimer sa volonté « de transparence et de détermination dans un esprit de dialogue et de responsabilité ». Le collectif a présenté ses 13 axes d'engagements et ses propositions. Il a rappelé sa forte participation aux travaux engagés par le gouvernement précédent dont il partageait les grandes lignes de sa politique « Logement d'abord ». Mais il a souligné l'échec de cette politique à cause d'une mise en place en marche forcée sans concertation ni construction partagée avec les partenaires. Le dialogue avec les collectivités territoriales et notamment les départements, a échoué ainsi que la démarche interministérielle indispensable pour traiter un sujet qui se répercute sur la santé, l'emploi, l'intégration sociale. Les associations ont regretté aussi l'évolution de la relation avec les services de l'État qui se comportent souvent comme des donneurs d'ordre à des sous-traitants. Madame la ministre a appelé le collectif à participer à la définition de priorités et d'un phasage des actions à mettre en place. Un prochain rendez-vous est fixé au 5 juillet. Les associations ont confirmé leur volonté de travailler dans un esprit de concertation, tout en restant vigilant à ce que l'intérêt des personnes sans logement soient assuré et pour cela exerceront leur rôle de critique et de contre pouvoir. >> Télécharger la dépêche AFP suite à la rencontre du Collectif avec Cécile Duflot FX Turbet Delof | Pôle Habitat Logement | juin 2012

Dans la même catégorie