Résultats de l’élection présidentielle 2022 : n’oublions pas les aînés pendant ce quinquennat !

26 avril 2022
Résultats présidentielle 2022 : les propositions des Petits Frères des Pauvres pour ce nouveau quinquennat

Nos demandes pour les personnes âgées à inscrire dans les priorités gouvernementales. © sasirin pamai / Shutterstock.com

articles les plus récents
  • 16 mai 2022
    Fête des Mères : 6 cadeaux qui ont du cœur sur notre boutique !
    Lire l'actualité
  • 04 mai 2022
    Avec les casques de réalité virtuelle, nos aînés reprennent goût au voyage !
    Lire l'actualité
  • 28 avril 2022
    Vidéo : À 71 ans, Michel vit sous le seuil de pauvreté et compte chaque centime
    Lire l'actualité
Voir tout

Alors que l’élection présidentielle vient d’avoir lieu ce dimanche 24 avril 2022 et qu’un nouveau quinquennat sous Emmanuel Macron se prépare, les Petits Frères des Pauvres appellent à ce que soient pris en compte les enjeux de la transition démographique durant cette mandature par la mise en place d’actions qui répondent vraiment aux attentes, aux besoins et aux difficultés des personnes âgées.

Ce dimanche 24 avril 2022, Emmanuel Macron a été réélu Président de la République avec 58,54 % des voix lors de l’élection présidentielle 2022. Pour ce nouveau quinquennat, de nombreux sujets attendent le Président, notamment concernant les personnes âgées. Perte d’autonomie, hausse de l’isolement, baisse du pouvoir d’achat… il est urgent d’agir pour améliorer les conditions de vie d’une population âgée de plus en plus nombreuse (+ 70 % dans les 20 ans à venir).

Ainsi, les Petits Frères des Pauvres appellent à ce que ce nouveau quinquennat prenne en compte les enjeux de la transition démographique. « Aucune réforme déterminante n’a jusqu’à présent été mise en œuvre. L’abandon du projet de loi « Grand Age et Autonomie » au dernier quinquennat reste une profonde désillusion et la création d’une 5e branche de Sécurité Sociale s’est faite sans les budgets nécessaires et ses modalités complexes ne permettent pas aux personnes âgées d’en mesurer l’intérêt. C’est tout l’écosystème de prise en charge du Grand Age qui est à revoir en profondeur, en prenant compte des évolutions démographiques et sociétales. », alerte Alain Villez, Président des Petits Frères des Pauvres.

Mieux prendre en compte les problématiques des personnes âgées

Notre Association demande la réinscription de la loi « Grand Age et Autonomie » dans les priorités gouvernementales mais aussi une meilleure prise en compte des problématiques des aînés dans les politiques publiques.

Par exemple, les Petits Frères des Pauvres souhaitent une meilleure prévention de l’isolement social alors que 530 000 personnes âgées sont en situation de mort sociale (Baromètre Solitude et Isolement quand on a plus de 60 ans en France 2021/ CSA).

Notre Association réclame aussi l’amélioration des financements des aides à l’autonomie et des soins à domicile comme en EHPAD, ainsi que l’instauration d’un véritable droit à compensation des handicaps, quel que soit l’âge (5e branche de protection sociale).

>> Retrouvez toutes nos propositions pour les aînés dans notre recueil Paroles de vieux électeurs

 

 

À LIRE AUSSI :

Dans la même catégorie