Retour d'expérience sur l'engagement de 4 étudiants

24 mai 2012
articles les plus récents
  • 29 juin 2020
    Grâce au soutien de tous, les Petits Frères des Pauvres ont pu rester mobilisés pendant le coronavirus
    Lire l'actualité
  • 29 juin 2020
    Convention citoyenne du Climat : des personnes âgées accompagnées par les Petits Frères des Pauvres reçues à l’Elysée
    Lire l'actualité
  • 25 juin 2020
    Grâce aux Petits Frères des Pauvres, c’est déjà plus de 600 personnes âgées isolées qui partiront en vacances cet été !
    Lire l'actualité
Voir tout

Depuis 2010, les équipes du Val-de-Marne ont développé des liens avec l'Université Paris Est Créteil pour favoriser les échanges entre les générations. Chaque année, une dizaine d'étudiants s'engagent pendant un semestre pour participer à la réalisation d'un projet de solidarité en faveur des personnes âgées isolées.

Cette année,  Roland, Marie, Delfine et Barbara, 4 étudiantes se sont donc engagées avec l’équipe des petits frères des Pauvres de Champigny et nous font partager leur expérience : L’association les petits frères des Pauvres nous a fait vivre une expérience faite de bonheur, de rires, d’épanouissement mais surtout d’échanges mutuels. Nous avons rencontré Guy, Annie, Paulette et Tania, les bénévoles, pour la première fois autour d’un goûter ce qui nous a tout de suite mis à l’aise, dans une atmosphère de partage.Ils nous ont expliqué ce que chacun faisait au sein de l’association. Nous nous sommes scindés en deux groupes afin d’optimiser le déroulement des activités (goûters et repas). Selon nos emplois du temps respectifs, le premier groupe était composé de Barbara et Roland tandis que le second de Marie et Delfine. Ainsi pouvions-nous commencer notre aventure ! Premier goûter avec des personnes âgées accompagnées La première fois que nous avons participé à un goûter, nous avons rencontré des personnes accompagnées : Arlette, Joséphine, Louise, Maria et Mimoun. Au début, ils n’osaient pas trop se dévoiler mais au bout de quelques minutes, l’ambiance était au rendez-vous et les discussions sont venues d’elles mêmes. Nous avons joué au loto, on s’est racontés des anecdotes, les rires sont apparus : c’était une super 1ère expérience ! Forts de ces premières rencontres, on décide de revenir la semaine suivante et au fur et à mesure des semaines et des nouvelles rencontres - Odette, Dulce, Lucie, Alice … - nous sommes parvenus à créer un lien que l’on peut qualifier aujourd’hui de fort. On parle de tout, de nos vies ce qu’on veut faire plus tard, on écoute leurs expériences, ce qu’elles ont fait, ce qu’elles regrettent… Le rire tient une grande place durant ces quelques heures. Mais un mardi, il n’était pas au rendez-vous. Souvent Louise ou Alice arrivaient en disant qu’aujourd’hui elles n’avaient pas le moral et qu’elles broyaient du noir, mais elles sont souvent reparties le sourire aux lèvres. Pour nous, c’est la plus grande des satisfactions. Cela nous a apporté beaucoup sur le plan humain, et chaque mardi, on se quittait en ayant hâte de se retrouver le mardi d’après ! Nous avions également en tête le projet de faire un repas avec les personnes accompagnées. Pour cela, nous avons décidé de réfléchir au menu avec un budget fixé. Nous avions partagé les tâches afin de faire un repas digne d’un « diner presque parfait ». Les personnes accompagnées se sont régalés et nous avons fini en chansons. On sentait le plaisir réel qu’elles avaient de nous faire partager les chansons d’antan. Ce déjeuner nous a confortés dans l’idée que tout repose sur l’échange : « donner et recevoir ». En donnant de notre temps, nous ne pensions pas recevoir autant de ces personnes. Goûter « intergénérationnel » et sortie au théâtre Nous avons également organisé un goûter « intergénérationnel » : ce goûter « crêpes » a réuni des élèves de CP mais également des personnes accompagnées, et tout cela dans la joie et le plaisir. Les sourires, les rires, la joie de vivre jaillissaient sur tous les visages, tant des enfants et que des personnes accompagnées. Nous n’aurions jamais pensé que des crêpes pouvaient réunir 3 générations ! Une sortie au théâtre a été également organisée, et ce fut encore un superbe moment de partage. Le but de ces projets ne suivait qu’un objectif : Faire Plaisir. Nous n’attendions rien en retour mais ces personnes portent tellement d’amour en eux et tellement d’attention que l’on reçoit, en regardant simplement leurs visages remplis de joie. Cette expérience nous a tellement plu que nous avons décidé de ne pas en rester là et de ne pas abandonner celles qui sont devenues des copines et de continuer l’aventure en tant que vraies bénévoles car l’habitude étant prise de venir tous les mardis après midi : on ne pouvait en rester là simplement parce que c’était la fin de notre option universitaire ! Nous nous sommes investies sincèrement et avec beaucoup de cœur dans cette aventure humaine. Cette expérience nous a fait comprendre ce qu’est réellement l’accompagnement et la solidarité. Nous avons développé la manière de donner un sourire que l’on reçoit également en retour. Nous vous remercions d’avoir collaboré avec nos universités afin de montrer ce qu’est la solidarité. Rien ne pourra traduire le remerciement de nous avoir donné cette opportunité, cependant il existe une recette qui peut le faire : Une grand Merci avec des sourires pour donner un gout au moment présent et la touche du chef, c’est le cœur. Un grand merci également à tous les bénévoles (Tania, Paulette, Annie, les 3 Guy et JB) qui nous ont beaucoup aidé à mettre les projets en place, soutenus à chaque fois mais surtout de mettre la joie et la bonne humeur à chaque rendez-vous ! Témoignage de Barbara, Delfine, Marie et Roland

Dans la même catégorie