Un atelier d'écriture à la résidence Gautier-Wendelen

10 juillet 2012
articles les plus récents
  • 04 juin 2020
    #PlusJamaisInvisibles : un mouvement pour que nos aînés ne retombent pas dans l’oubli
    Lire l'actualité
  • 04 juin 2020
    Covid19 : nos aînés pessimistes sur la poursuite de l’élan de solidarité post-crise
    Lire l'actualité
  • 04 juin 2020
    Selon notre rapport inédit, 720 000 personnes âgées n'ont eu aucun contact avec leur famille durant le confinement
    Lire l'actualité
Voir tout

Depuis janvier dernier, un atelier d'écriture s'est ouvert à la résidence Gautier-Wendelen. Il a été initié par Babeth Fourest, suivi quelques mois après par Patrick Maulion, bénévole de la Fondation Bersabée des petits frères des Pauvres.

Cet atelier s'adresse aux personnes accompagnées qui souhaitent prendre en main crayon et papier, pour laisser libre cours à leur imagination, leur fantaisie, leur talent poétique, sans oublier leur sens de l'humour : sa devise est liberté et tolérance. On écrit trois lignes, on écrit trois pages (on peut même ne pas écrire du tout). On accepte le thème proposé ou on le refuse pour s'exprimer sur autre chose. Il y a juste le plaisir de l'écriture et de la découverte de son propre talent. Nous proposons au groupe, comme mise en bouche, comme prélude à l'écriture, la lecture d'un texte court d'auteurs très variés : Daudet, Voltaire, Raymond Devos, Boris Vian, Prévert, Daniel Pennac... Les fleurs, gâteaux, café et jus de fruits sont toujours au rendez-vous. En résumé, c'est un lieu d'échange des idées où se créent des liens amicaux. Merci à Sacha, Marie-Josée, Danielle et tous les autres de leur participation. Babeth et Patrick | juillet 2012

Dans la même catégorie