Un numéro de téléphone pour rompre la solitude

12 décembre 2011
articles les plus récents
  • 30 juillet 2020
    Canicule : nos aînés vous révèlent 7 astuces pour se rafraîchir
    Lire l'actualité
  • 29 juillet 2020
    Le Parlement vote enfin une 5e branche de la Sécurité sociale pour compenser la perte d’autonomie des personnes âgées
    Lire l'actualité
  • 21 juillet 2020
    5 gestes pour être solidaire des personnes âgées cet été
    Lire l'actualité
Voir tout

Dans sa publication du 11 décembre 2011, le journal L'Est-Eclair présente la nouvelle implantation de Troyes et l'action Solitud'écoute.

En cette période de fêtes, l'isolement et la solitude se font durement sentir pour certains. Au début de l'année, Christophe Croizat-Viallet a pris contact avec Pierre-Bernard Forissier, coordinateur régional des petits frères des Pauvres. Son souhait était d'installer dans l'Aube cette association, qui est déjà implantée dans l'Est. Dès le printemps, un groupe de bénévoles s'est rapidement formé. La première mission des petits frères des Pauvres est de rendre visite à des personnes agées, qui souhaitent avoir des échanges fraternels. Ainsi, l'association a pu mettre en place des visites auprès de personnes agées isolées, et souffrant de solitude. Le 1er octobre, les bénévoles ont participé à la journée des personnes agées en distribuant des roses sur le marché. Évaluer les situations d'isolement et trouver des solutions pour y remédier sont leurs objectifs prioritaires. C'est dans ce but qu'a été crée un numéro vert pour les plus de 50 ans : Solitud'écoute au 0 800 47 47 88. Ce service national fonctionne tous les aprés-midi 7j/7, et est gratuit depuis un poste fixe. Christophe précise : « Si vous vous sentez seul ou vous connaissez une personne isolée, vous pouvez contacter le groupe local ». Mail : pfp.troyes@petitsfreresdespauvres.fr ou sur le site national L'Est-Éclair - dimanche 11 décembre 2011

Dans la même catégorie