Une journée d'été parmi les fleurs

25 juillet 2013
articles les plus récents
  • 04 juin 2020
    #PlusJamaisInvisibles : un mouvement pour que nos aînés ne retombent pas dans l’oubli
    Lire l'actualité
  • 04 juin 2020
    Covid19 : nos aînés pessimistes sur la poursuite de l’élan de solidarité post-crise
    Lire l'actualité
  • 04 juin 2020
    Selon notre rapport inédit, 720 000 personnes âgées n'ont eu aucun contact avec leur famille durant le confinement
    Lire l'actualité
Voir tout

L’équipe des petits frères des Pauvres de Versailles a organisé une très belle sortie à Giverny le 11 juin, pour le plus grand bonheur de 12 personnes accompagnées. Toutes étaient ravies de sortir, d’admirer ces jardins magnifiques et odorants, grâce à l’immense gentillesse, au dévouement, et aux multiples attentions de 7 bénévoles.

« Nous n’étions pas de trop pour accompagner ce petit monde et nos biceps aussi, pour pousser les fauteuils roulants. Après réflexion, nous sommes 7 vainqueurs à la course des fauteuils ! » explique Elisabeth, responsable de la sortie. « Même le ciel était de la partie : pas de pluie et même un beau rayon de soleil l’après-midi ! » Cette sortie, c’est l’histoire de Gérard qui a réussi à décider Paulette à venir : cela faisait 3 ans qu’elle n’était pas sortie, alors évidemment, elle était inquiète. Mais à l’entendre, Gérard est un saint : elle parle souvent de lui, de ses multiples qualités, ce qui en dit long sur son attachement...  Après le retour, Paulette était fatiguée, oui, mais prête pour d’autres sorties : il faudra donc compter avec elle désormais ! Cette sortie, c’est aussi Michèle, malade, mais qui a pu profiter de cette sortie pour se changer les idées. Ou Doryse qui avait mal aux pieds et était fatiguée : elle a préféré rester sur un banc l’après-midi, avec ses copines Saltana et Michèle pour papoter ! C’est aussi Jean-Pierre, qui s’intègre de plus en plus ; mais aussi François, toujours discret mais très content de participer à cette sortie également. C’est aussi Marcelle, admirative, qui a fait photographier tout le jardin !  Et Suzanne très soucieuse des autres, qui a prêté son fauteuil à plusieurs reprises. Et d’Yvette qui confirme sa nouvelle bonne attitude : un plaisir pour tous ! Pour cette sortie, la Fondation Monet a été, une nouvelle fois, extrêmement attentionnée, trouvant des fauteuils, proposant des aides adaptées, le tout avec beaucoup de gentillesse et de générosité. Quant au restaurant, tout le monde a été accueilli individuellement par une poignée de main. La patronne et la serveuse ont été très attentionnées, venant même discuter avec les personnes accompagnées. Une adresse qui  garde toutes ses qualités, tant gustatives que de cœur ! « Une journée comme celle-là est avant tout un travail d’équipe : merci à tous d’avoir été l’un des maillons et d’avoir fait de ce 11 juin une réussite totale. » conclut Elisabeth.

Dans la même catégorie