Vente aux enchères publiques le vendredi 22 mars 2013 à Drouot

27 février 2013
articles les plus récents
  • 16 octobre 2020
    La crise, facteur aggravant de précarité : nos aînés témoignent
    Lire l'actualité
  • 15 octobre 2020
    Coronavirus en Ehpad : préserver le lien social coûte que coûte !
    Lire l'actualité
  • 14 octobre 2020
    En 2019, plus de 36 500 vies de personnes âgées isolées changées grâce à la générosité de nos donateurs
    Lire l'actualité
Voir tout

Une vente aux enchères publiques au profit des petits frères des Pauvres se tiendra le vendredi 22 mars à 13h30 salle 4 de l'Hôtel des ventes de Drouot à Paris. L’ensemble des objets proviennent d’un legs particulier de Monsieur André Ambrosius. Collectionneur et amateur d’art strasbourgeois, il était reconnu comme tel dans sa ville, ainsi que pour sa générosité envers le milieu associatif.

Près de 300 lots seront mis en vente : tableaux anciens et modernes, bijoux, argenterie, décorations et médailles militaires, objets d’art et mobilier. Parmi les pièces maîtresses de cette vente on notera une commode de Linke estimée à 8.000 / 12.000 €, 2 soupières en argent signées Puiforcat estimées à 6.000/8.000 € et 3.500 / 4.000 €, ou le portrait d’un jeune enfant d’Alexis Grimou mis en vente à 3.000 / 4.000 €. L’argenterie constitue la rubrique la plus importante avec de nombreux services et éléments de tables estimés entre 40 et 8.000 €. Parmi les objets d’art on trouvera des bronzes décoratifs, estimés entre 100 et 600 €, et plusieurs séries de fauteuils avec des estimations entre 300 et 1.000 €. Argenterie : 156 lots Objets d’art : 47 lots Tableaux anciens : 33 lots Tableaux modernes : 23 lots Bijoux : 21 lots Mobilier : 10 lots Décorations : 4 lots   Communiqué de presse : Vente aux enchères au profit des petits frères des Pauvres le 22 mars 2013 à Drouot  Mars 2013 La générosité en héritage : succession Ambrosius - (PDF / 1131 ko) -   

Dans la même catégorie