Témoignage

Échappée sur la Seine avec nos aînés

20 octobre 2014
Derniers témoignages
  • Yolande, 93 ans, déplore que « les personnes âgées soient infantilisées »

    Je suis en colère parce que j’ai l’impression que les personnes âgées, on les considère comme des personnes vulnérables. ​

    Lire le témoignage
  • Sans cette initiative solidaire, Thérèse, 84 ans, serait coupée de l’actualité

    « Sans l’abonnement à la Voix du Nord, je n’ai aucune information »

    Lire le témoignage
  • Comme Elisabeth, certaines personnes âgées vivent bien le confinement : « j’ai gardé ma bonne humeur ! »

    « Je vis très bien le confinement car j’ai gardé ma bonne humeur ! »

    Lire le témoignage
Voir tout

La Fraternité Paris Sud s'est retrouvée fin septembre autour d'un événement festif : une balade-repas en bateau sur la Seine. L'occasion pour des personnes qui n'ont pas toujours l'occasion de sortir de profiter de Paris, tout en faisant connaissance avec leurs voisins et les bénévoles.

Le soleil fait briller la Seine et éclaire les somptueux monuments qui la bordent : c'est la journée rêvée pour aller voguer à travers Paris ! Samedi 27 septembre, plus de 80 personnes accompagnées (vivant chez elles ou à l'hôpital) et bénévoles de la Fraternité Paris Sud des petits frères des Pauvres se sont retrouvés au pied de la Tour Eiffel pour un événement exceptionnel : une croisière d'une demi-journée avec repas et en musique. Chacun trouve sa place à bord du spacieux bateau Cristal II, parfaitement adapté aux personnes à mobilité réduite ou en fauteuil. Les plats raffinés se succèdent à table et font le bonheur des papilles. Les grandes baies vitrées laissent entrer le soleil, mais permettent surtout de ne pas perdre une miette... du paysage. Claire, une personne âgée accompagnée, commente ce qu'elle voit au fil de l'eau. « Il y a 20 ans que je n'avais pas fait un tour du la Seine ! » s'exclame-t-elle dans un grand sourire. « J'adore les ponts à Paris, surtout le pont Alexandre III ». Ca tombe bien, le Cristal II approche ce pont aux dorures impressionnantes qui relie les Invalides au Grand Palais. Le plat de résistance peut attendre, Claire préfère profiter du spectacle. Retrouvailles A une autre table, Sébastien, un bénévole, cherche des yeux la Bibliothèque nationale. On passe devant les Parisiens venus profiter du soleil sur les berges de Seine, qui saluent les petits frères des Pauvres à leur passage. On dépasse aussi des péniches restées amarrées : celles-ci sont carrément habitées à l'année. « Et là, il y a la barge à réparer les péniches », explique Sébastien à Houria en approchant de la gare de Lyon. Si certaines personnes accompagnées par les petits frères vivent aujourd'hui essentiellement dans leur quartier, ne pouvant s'éloigner de leur appartement, la balade sur l'eau ravive les souvenirs d'un Paris qu'elles connaissent bien. Elle favorise aussi les retrouvailles : deux personnes s'étant souvent croisées et saluées dans leur quartier sans pour autant se connaître se retrouvent à la même table. L'occasion de faire connaissance ! Pour ajouter à la magie du moment, le musicien Laurent  et son comparse, armés d'une contrebasse et d'un piano. Quelques classiques des Beatles pour accompagner le repas, puis l'obligatoire Champs Elysées de Joe Dassin pour accompagner le dessert : même les plus timides ne peuvent pas s'empêcher d'accompagner le chanteur sur ce morceau ! Marie, bénévole sur le 15ème arrondissement.  

Autres témoignages