Témoignage

Bénévoles aux fleurs de la fraternité 2015

30 octobre 2015
Derniers témoignages
  • Grâce à ce journal, Pascal, isolé et reclus chez lui, peut chasser ses idées noires

    Penser à ce qu’il se passe me permet d’enlever les idées noires que j’ai dans la tête…

    Lire le témoignage
  • Lucette, 84 ans, a réalisé son rêve avec les Petits Frères des Pauvres : dormir dans un château

    J'ai le sentiment que ce séjour me prouve que la vie est belle

    Lire le témoignage
  • Déconfinement : Christiane, 73 ans, « j’ai plutôt peur de sortir »

    J’ai plutôt peur de sortir…

    Lire le témoignage
Voir tout

Depuis maintenant 5 ans, des résidents de la pension de famille « La Gaîté » viennent participer sur la base du volontariat, à l’action des fleurs de la fraternité.

Le 1er octobre, journée internationale des personnes âgées, est une occasion pour l’Association les petits frères des Pauvres, de rappeler durant cet événement, l’isolement des personnes âgées à travers une action symbolique : offrir une fleur à chaque passant, qui à son tour, offrira cette fleur à une personne âgée de son entourage (voisin, famille…). Plusieurs centaines de points de distribution des fleurs ont été organisés dans toute la France, dont un stand installé place Léon Blum à Paris, réunissant des bénévoles et des salariés de l’Association. Ainsi, des résidents de « La Gaîté », sont venus accompagner l’Association durant cet événement et sensibiliser les passants sur l’isolement des personnes âgées en situation de précarité. Heureux de ces temps d’échanges, de pouvoir aller à la rencontre d’anonymes et de témoigner sur leur parcours en apportant une parole vivante sur la solitude au quotidien,  Gilbert,  Claude, Philippe, André et Lionel, ont eu aussi le sentiment de « rendre un peu service à l’association à (leur) tour »… Les résidents étaient accompagnés d’une bénévole Chantal et de l’animatrice de « La Gaîté »  Mariama. Cette action collective fut synonyme de convivialité, avec un fil rouge venu ponctuer l’action tout au long de l’après-midi. Ce fil rouge a permis de fredonner tous ensemble une des chansons les plus célèbres de Georges Brassens, « les copains d’abord », sous la houlette dynamique de Gilbert, résident de La Gaîté et intermittent du spectacle. Merci aux résidents pour leur participation. Ce type d’évènement est aussi l’opportunité de pouvoir réunir sur une même action de solidarité, l’ensemble des acteurs de l’Association : bénévoles, salariés et personnes accompagnées.

Autres témoignages