Témoignage

Juliane et Eanna : deux bénévoles d'été mobilisées à Toulouse

04 août 2011
Derniers témoignages
  • Yolande, 93 ans, déplore que « les personnes âgées soient infantilisées »

    Je suis en colère parce que j’ai l’impression que les personnes âgées, on les considère comme des personnes vulnérables. ​

    Lire le témoignage
  • Sans cette initiative solidaire, Thérèse, 84 ans, serait coupée de l’actualité

    « Sans l’abonnement à la Voix du Nord, je n’ai aucune information »

    Lire le témoignage
  • Comme Elisabeth, certaines personnes âgées vivent bien le confinement : « j’ai gardé ma bonne humeur ! »

    « Je vis très bien le confinement car j’ai gardé ma bonne humeur ! »

    Lire le témoignage
Voir tout

A travers leurs témoignages, Juliane et Eanna, deux jeunes bénévoles d'été à Toulouse, transmettent leurs impressions et véritables coups de cœur pour l'association des petits frères des Pauvres.

Rien ne les prédestinait à se rencontrer et pourtant... Juliane et Eanna sont toutes deux bénévoles aux petits frères des Pauvres. A Toulouse, elles se sont engagées tout l'été pour venir en aide aux plus isolés et aux plus démunis. Juliane, la Toulousaine, et Eanna, l'Irlandaise sont âgées de 19 ans. Depuis les petits frères des Pauvres de la ville rose, elles nous livrent à travers leurs témoignages, leurs premières impressions, leurs premiers pas dans l'univers du monde associatif. Juliane, bénévole d'été aux petits frères des Pauvres de Toulouse : Je remercie le centre toulousain du bénévolat de m'avoir permis de découvrir les petits frères des Pauvres. Cette association m'a donné la possibilité d'aider des gens en souffrance, âgés et souvent très seuls, avec qui j'ai pu discuter, leur rendre service et passer du bon temps.En quelques semaines, j'ai rencontré plusieurs personnes, toutes aussi exceptionnelles les unes que les autres, avec lesquelles j'ai noué des liens. C'était une très belle expérience, très humaine, enrichissante et touchante que je recommencerais avec joie. Je remercie toutes les personnes de l'association que j'ai pu rencontrer et qui ont été très à l'écoute, professionnelles et généreuses. Eanna, bénévole d'été étrangère aux petits frères des Pauvres de Toulouse : Je suis bénévole irlandaise et j'ai toujours voulu faire du bénévolat. Ma professeure de français m'a encouragée à envoyer ma candidature aux petits frères des Pauvres. Maintenant, je suis véritablement heureuse d'avoir découvert cette association. Chaque semaine, je rends visite aux personnes âgées. J'attends ces visites avec impatience et j'adore écouter les histoires de ces vies. Sans aucun doute, ces personnes se sentent oubliées et isolées. Quand nous arrivons, elles sont heureuses de nous voir. Elles se réjouissent de notre compagnie. Elles souhaitent simplement bavarder et s'amuser avec les bénévoles. Il est évident que l'isolement, la solitude et la souffrance font partie de leurs vies. Et il est important que de plus en plus de citoyen s'intéressent aux petits frères des Pauvres et décident de consacrer du temps.

Autres témoignages