Témoignage

Mon expérience de bénévole aux petits frères des Pauvres

24 octobre 2011
Derniers témoignages
  • Sans cette initiative solidaire, Thérèse, 84 ans, serait coupée de l’actualité

    « Sans l’abonnement à la Voix du Nord, je n’ai aucune information »

    Lire le témoignage
  • Comme Elisabeth, certaines personnes âgées vivent bien le confinement : « j’ai gardé ma bonne humeur ! »

    « Je vis très bien le confinement car j’ai gardé ma bonne humeur ! »

    Lire le témoignage
  • Confinement : Henri, 78 ans, « je vis un drame »

    Confinement : « je vis un drame »

    Lire le témoignage
Voir tout

Bénévole ''petits frères'' depuis cet été à la Fraternité de Marseille, Sergio revient sur cette expérience récente. Témoignage.

Je m´appelle Sergio, j´ai été bénévole aux petits frères des Pauvres pendant 4 mois. Je suis arrivé au début du mois d'août, quand je suis arrivé à Marseille il y avait ma coordinatrice Florence, qui m´a souhaité la bienvenue à la fraternité de Marseille. Tout de suite elle m´a présenté l'équipe de bénévoles d´été. On a commencé à s´organiser pour faire les visites à domicile. Habituellement, on visitait 4 ou 5 personnes âgées tous les jours. De toutes ces expériences je garde un très bon souvenir, et de toutes les personnes âgées que j´ai visitées, j´ai appris plusieurs leçons de vie et de savoir. De Marie, qui va avoir 100 ans en décembre prochain, j´ai appris comme la vie peut être dure quand tu as passé 3 guerres, et que tu as toujours la force de te réveiller et de lutter pour tes enfants. Elle m´a raconté comment était la guerre en Algérie, et comment elle avait fait pour arriver en France avec ses 4 enfants et son mari, sans un sou en poche. De Homère, qui était marin, j´ai écouté les histoires d´une personne qui avec ses 91 ans, peut dire qu´ il a parcouru tout le monde en bateau, et qu'il en connait très bien les habitants : il en est un des citoyens ! De Jeanne j´ai appris à quel point une personne âgée peut être agréable et attentive, quand tu l´aides à se promener un peu dans son quartier, et pendant ces promenades elle aime te raconter les histoires de son enfance, de quand son père l'amenait avec lui dans le train par toute la France. De toutes ces expériences et des autres que je veux garder pour moi, je vais garder un très bon souvenir pour toute ma vie. Merci petits frères des Pauvres, merci ! Sergio, bénévole espagnol venu pour l'été et plus…

Autres témoignages