Témoignage

Visite de l’Hôtel Kergolay-Langsdorff, un hôtel particulier chargé d'histoire

21 juillet 2013
Derniers témoignages
  • Virginie : « Quel bonheur d’accompagner des personnes sourdes âgées en séjour vacances »

    « Quel bonheur d’accompagner des personnes sourdes âgées en séjour vacances »

    Lire le témoignage
  • Suzanne, 62 ans, découvre le cinéma pour la première fois

    "Pour moi, le cinéma a été une grande première !"

    Lire le témoignage
  • Jacques : « Mon bénévole me donne de la force »

    Hormis la radio, je n’ai personne 

    Lire le témoignage
Voir tout

L'association organise dans le cadre de sa mission sociale Accompagner , des sorties pour les personnes âgées. Nos bénévoles débordent d'idées et d'énergie pour mettre en place des sorties originales dans des lieux inédits. Un merci à Philippe pour ce plaisir qu'il aura partagé avec les bénévoles et personnes âgées de son groupe!

Il y a dans le 16ème arrondissement de Paris, un bel hôtel particulier qui abrite plus particulièrement des souvenirs napoléoniens. C’est en ce lieu que Philippe B., bénévole chez les petits frères des Pauvres, avait arrangé une visite pour quelques personnes accompagnées de la Fraternité Paris Sud. Parmi elles, Fernande, qui a bien voulu nous consacrer quelques moments pour nous faire part de ses impressions. Martine : qu’est-ce qui vous a donné l’idée de participer à cette sortie ? Fernande : avant de ne pouvoir me déplacer qu’avec difficulté, j’avais une «vie culturelle et intellectuelle nourrie». J’aimais aller au musée, au concert, au théâtre, à des conférences, bref, tout ce qu’une ville comme Paris offre à la curiosité. Je me passionne aussi pour l’histoire, et plus particulièrement la période napoléonienne (un virus que m’a transmis mon père). Aussi, vous imaginez ma joie lorsque j’ai eu vent de cette sortie à l’Hôtel Kergolay-Langsdorff ! Martine : une fois sur place, qu’avez-vous fait ? Fernande : l’un des propriétaires du lieu, nous a accueilli avec son frère, nous a fait visite ce bel hôtel et nous a parlé, une heure durant des belles choses qui le meublaient et le décoraient. Une foule de souvenirs de l’épopée de Napoléon, Napoléon 1er, s’entend, le seul, le vrai ! Martine : et au bout d’une heure, vous êtes tous repartis ? Fernande : Oh que non ! On nous a offert un délicieux goûter, et pour un peu, on dégustait dans un service d’époque… Martine : alors, prête à repartir pour de nouvelles visites historiques ? Fernande : oui, bien sûr… et d’ailleurs, historiques ou autres, si je m’en sens le courage, c’est le hic !  En tout cas, un grand merci aux petits frères des Pauvres qui prennent soin de moi depuis plus de trois ans et tout particulièrement aux bénévoles qui viennent me voir régulièrement et rompre ainsi la monotonie de mes semaines ! Interview réalisée par Martine, bénévole du groupe communication, Fraternité Paris Sud  

Autres témoignages