Recevez par mail toute l'actualité petits frères des Pauvres
Pourquoi s'abonner ?
  • Votre adresse ne sera ni vendue, ni échangée
  • Désinscription en un seul clic
Contact
> > > > Accompagner les personnes dans les quartiers sensibles

Accompagner les personnes dans les quartiers sensibles

Les personnes âgées vivant dans les quartiers défavorisés représentent une population particulièrement pauvre et isolée mal connue et qui ne se fait pas connaître. Dans certains quartier, en particulier dans les zones urbaines sensibles, les soins et services à domicile sont bien moins assurés qu'ailleurs, les liens de voisinage se sont fortement délités et le sentiment d'abandon devient prégnant.

L'action des petits frères des Pauvres dans ces quartiers s'organise au sein d'une équipe plus large investie sur l'ensemble d'une ville pour lutter contre la stigmatisation et favoriser la mixité des populations accompagnées, une bonne continuité des accompagnements et une socialisation la plus ouverte possible.
L'action des petits frères des Pauvres s'élabore et est menée en partenariat étroit avec les partenaires de terrains, les associations de quartier et les collectivités locales

Il s'agit pour les équipes bénévoles d'aller à la rencontre des personnes en lien avec les gardiens, commerçants, associations d'habitants du quartier et d'organiser l'accompagnement en fonction du contexte spécifique de chaque quartier et de chacune des personnes.
Devant l'absolue nécessité de répondre à cette profonde souffrance sociale, les petits frères des Pauvres ont lancé des équipes et sont présents :

  • en banlieue parisienne : en Seine-Saint-Denis (quartier Floréal à Saint-Denis et les Quatre chemins à Pantin ; dans le Val de Marne (quartiers sud et grands ensembles à Alfortville, les Mordacs, Bois l'Abbé, Quatre cités à Champigny, cité Gagarine à Ivry ; dans les Hauts de Seine (quartier Europe à Colombes, quartiers Nord à Asnières, Chemin de l'Ile, Paris, à Nanterre, Provinces françaises à Nanterre).
  • dans les quartiers nord de Marseille,
  • à Toulouse, quartiers les Izards, la Reynerie, Bagatelle et Empalot,
  • à Paris : îlot Vercingétorix (14e), la Goutte d'Or (18e) et la Grange aux Belles (10e),
  • à Lyon et en région lyonnaise : quartiers Max Barrel et les Minguettes à Vénissieux ; quartier du Mas-du-Taureau à Vaux-en-Velin.

Actualités

Voir tout >>>

Articles du même thème

  • A Chartres, Mauricette a brisé sa solitude

    21/08/2014   Françoise Illy, journaliste à l'Echo Républicain a rencontré Mauricette et nous parle de l’Association Les petits frères des Pauvres, qui créée il y a deux ans, sur l’agglomération chartraine, ne ménage pas ses efforts pour briser la solitude des personnes seules.  

Témoignages


Voir tout >>>

Je veux donner

Je veux être bénévole

Les annonces emplois des petits frères des Pauvres

Je veux être volontaire Service Civique

Grâce à Romain, la solitude dde Suzanne n'est plus qu'un lointain souvenir