Recevez par mail toute l'actualité petits frères des Pauvres
Pourquoi s'abonner ?
  • Votre adresse ne sera ni vendue, ni échangée
  • Désinscription en un seul clic
Contact
> > > En hébergement collectif

Accompagner des personnes en hébergement collectif

De plus en plus de personnes âgées sont conduites à quitter leur logement pour rejoindre un hébergement collectif. Souvent handicapées, dépendantes ou en perte d'autonomie, elles ont dans tous les cas besoin d'un accompagnement adapté. Les petits frères des Pauvres affinent leurs actions à leur intention.

Des lieux à part

Que ce soit dans les unités de longs séjours des hôpitaux (USLD), les EHPAD (Etablissements d'Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes) ou les unités spécifiques Alzheimer, l'accompagnement des personnes résidant en hébergement collectif est souvent difficile. Les situations rencontrées dans ces structures sont en effet complexes, les réponses apportées souvent inadaptées, et les actions et profils des bénévoles très diversifiés.

Un projet à l'échelle du réseau

Afin d'améliorer l'accompagnement de ces personnes et de développer le partenariat avec les institutions d'accueil, les petits frères des Pauvres élaborent actuellement un projet national «hébergement collectif» structuré. Il doit permettre :

  • de développer les accompagnements bénévoles en hébergement collectif,
  • de mettre en place un recrutement et un accompagnement spécifiques des bénévoles, de mieux les encadrer et les soutenir,
  • de rédiger un guide des bonnes pratiques et d'harmoniser les pratiques du réseau des petits frères des Pauvres.

Un travail de fond

Le projet intègre une série de leviers à actionner afin d'améliorer les conditions de vie en hébergement collectif :

  • la valorisation et le soutien des bénévoles, l'intégration de leur action dès le projet de vie de l'établissement d'accueil et le développement d'un partenariat actif avec les personnels,
  • l'implication de l'entourage,
  • la restauration d'un lien entre société civile et institution, par exemple en permettant à des bénévoles de visiter les résidants et à l'inverse, aux résidants de sortir dans le «monde extérieur»,
  • la recherche de modes d'accompagnement adéquats pour les personnes malades Alzheimer,
  • la représentation des usagers et la lutte contre la maltraitance,
  • la reconnaissance de l'association, par les pouvoirs publics et le grand public, comme acteur incontournable de l'accompagnement des personnes âgées vivant en hébergement collectif.

Recouvrer sa dignité

Au-delà, le but final de l'action des petits frères des Pauvres est de :

  • développer l'écoute et la reconnaissance des personnes âgées, afin qu'elles restent actrices de leur vie,
  • changer les mentalités et le regard porté sur la vieillesse,
  • favoriser l'émergence de relations fraternelles entre personnes très âgées et bénévoles dans un esprit d'enrichissement mutuel.

Articles du même thème

Je veux donner

Je veux être bénévole

Les annonces emplois des petits frères des Pauvres

Je veux être volontaire Service Civique

Grâce à Romain, la solitude dde Suzanne n'est plus qu'un lointain souvenir