Recevez par mail toute l'actualité petits frères des Pauvres
Pourquoi s'abonner ?
  • Votre adresse ne sera ni vendue, ni échangée
  • Désinscription en un seul clic
Contact
> > > > Développer l'accompagnement en milieu carcéral

Développer l'accompagnement en milieu carcéral

''Oui, allez au-devant de ceux qui sont en prison, je crois que c’est un des témoignages de solidarité humaine les plus forts qu’il soit. Cela demande de prendre de soi, de son temps, du temps auprès de ceux que l’on aime que l’on retire au temps que l’on va consacrer aux détenus''.
C'est par ces mots que Robert Badinter a rendu hommage à l'action d'accompagnement en milieu carcéral des petits frères des Pauvres, lors de son intervention au siège de l'association le 23 octobre dernier.

Michel Chegaray, président des petits frères des PauvresAu nom du conseil d’administration, j’ai signé le 12 mai 2012 une convention nationale avec l’administration pénitentiaire rendant désormais possible partout en France l’accompagnement, par les petits frères des Pauvres, de personnes détenues âgées vieillissantes, isolées voire malades ou en fin de vie. A l’occasion du 10ème anniversaire de notre présence à l’hôpital pénitentiaire de Fresnes, Robert Badinter, lors de son vibrant hommage pour notre engagement, nous a vivement encouragés à poursuivre cette action fraternelle.

Dans ce même élan et à la suite de cette première équipe de bénévoles, j’invite tous les bénévoles intéressés et tous les responsables associatifs  de notre réseau à se mobiliser pour entreprendre de nouvelles actions dans les établissements pénitentiaires de leur région.

Parallèlement je suggère aux équipes spécifiques d’accompagnement des personnes malades de Toulouse, Lyon et Paris de voir comment elles pourraient étendre leur action aux Unités Hospitalières Sécurisée Interrégionales existantes sur leur territoire. Le Pôle Ressource national « Accompagnement des personnes malades »[1] reste à votre disposition pour vous apporter tout conseil utile sur ces projets qui nécessitent au préalable une période de sensibilisation à l’univers carcéral.

Je vous remercie à l’avance des initiatives qui pourront être prises pour développer le lien social avec ces personnes âgées marginalisées et en grande souffrance.

Michel Chegaray

[1] Contacter à ce sujet Francis Fournier (01 48 06 45 00 – francis.fournier@petitsfreresdespauvres.fr)

Actualités

  • Accompagner en soins palliatifs, jusqu’où ?

    28/10/2014   Le 16ème congrès de l’Union Nationale des ASP (union de 80 Associations des Soins Palliatifs) s’est tenu le 4 octobre à la Cité de la Santé à Paris. Le thème était « Accompagner en soins palliatifs, jusqu’où ? ». 
  • Tissons des liens

    01/10/2013   L'équipe des petits frères des Pauvres intervient une fois par mois le samedi matin auprès des détenus de la maison d’arrêt de Nanterre pour partager avec eux un moment de convivialité et échanger autour de thèmes de la vie quotidienne. 
  • Nathalie, bénévole auprès de personnes détenues malades ou en fin de vie

    04/06/2013   A Fresnes, Nathalie, bénévole des petits frères des Pauvres, exerce son bénévolat auprès de personnes détenues malades et/ou en fin de vie, qu’elles soient condamnées - ou prévenues (en attente de jugement) Comment s’exerce le don bénévole de son temps à des personnes détenues malades ?  
  • Hommage aux bénévoles de l'hôpital pénitentiaire de Fresnes

    01/11/2012   Olivier est infirmier à l’hôpital pénitentiaire de la prison de Fresnes. Il nous a offert une magnifique dédicace dédiée aux bénévoles petits frères des Pauvres qui viennent visiter ''celui qui est banni''. 
  • Accompagner en prison des personnes âgées ?

    13/08/2012   La Fraternité Accompagnement des personnes malades a signé une convention nationale avec l'administration pénitentiaire au printemps dernier à Paris. 
Voir tout >>>

Articles du même thème

Témoignages


Voir tout >>>

Je veux donner

Je veux être bénévole

Les annonces emplois des petits frères des Pauvres

Je veux être volontaire Service Civique

Grâce à Romain, la solitude dde Suzanne n'est plus qu'un lointain souvenir