Recevez par mail toute l'actualité petits frères des Pauvres
Pourquoi s'abonner ?
  • Votre adresse ne sera ni vendue, ni échangée
  • Désinscription en un seul clic
Contact
> > Aide matérielle

Aide matérielle

Accompagner c'est faire face ensemble aux souffrances de chaque jour, à la précarité matérielle, aux manques, c'est trouver l'aide qu'il faut et c'est être là encore, lorsqu'il n'y a pas de solution.

Le reste pour vivre

La hausse des prix, en particulier des loyers, de l'énergie et des transports, entraîne une baisse du pouvoir d'achat des personnes ayant les plus bas revenus qui leur laisse un « reste pour vivre » ne leur permettant parfois plus de subvenir à leurs besoins essentiels. Le retour de la pauvreté pour certaines personnes âgées est une réalité observée en 2008.
Réservées aux équipes chargées de l'accompagnement des personnes en situation de précarité, nos actions d'aides financières tendent à s'étendre à toutes les équipes. Face à cette situation observée en 2008, prémices de la crise, le Conseil d'administration a alerté le réseau en novembre 2008 et mis en place un fonds d'aide spécial crise en début d'année 2009.
Si la situation n'évolue pas et que la crise se confirme, il faut s'attendre à faire face à des situations qui risquent de devenir de plus en plus difficiles, en particulier pour le maintien à domicile du fait du manque de place en établissements et du désengagement des financements des services à la personne.

Les aides financières à la personne

Les aides financières des petits frères des Pauvres sont attribuées après une enquête spécifique qui comprend une étude sur les ressources, les charges et l'endettement des personnes demandant notre aide (et qui se fait le plus souvent avec le soutien des assistantes sociales de secteur). Nous n'intervenons qu'une fois que les aides légales (retraites, allocation logement, APA, CMU-C…) et extra légales (aide des communes, des caisses de retraite…) aient été mobilisées (ou en attente de celles-ci).

Ces aides matérielles ponctuelles se déclinent en :

  • aides alimentaires (mais aussi les aides en complément de revenus estimés trop faibles pour vivre dignement),
  • aide au paiement d'un hébergement (prise en charge de nuits d'hôtel pour éviter de rester ou de retourner à la rue),
  • aide aux transports,
  • accès ou maintien dans le logement (sans oublier les charges qui vont avec électricité, gaz, fuel, téléphone),
  • maintien à domicile des personnes âgées ou handicapées par des aides exceptionnelles pour compléter les plans d'aide personnalisés s'ils sont notoirement insuffisants,
  • frais de santé (aide au paiement d'une mutuelle ou pour faire face aux frais de santé non pris en charge),
  • et enfin, aides aux vacances individuelles ou aux loisirs.

Je veux donner

Je veux être bénévole

Les annonces emplois des petits frères des Pauvres

Je veux être volontaire Service Civique

Grâce à Romain, la solitude dde Suzanne n'est plus qu'un lointain souvenir