Recevez par mail toute l'actualité petits frères des Pauvres
Pourquoi s'abonner ?
  • Votre adresse ne sera ni vendue, ni échangée
  • Désinscription en un seul clic
Contact
> > > ''Ce qui nous tient en vie''

''Ce qui nous tient en vie''

Lorsque les bénévoles apportent un coffret-repas de Noël

Paris, XIVe arrondissement, métro Plaisance, rue d'Alésia.
C'est mon dernier colis. J'ai 35 ans, je suis salarié dans l'informatique. Ce 24 décembre 2009, j'ai quatre jours de congé devant moi, mais ce n'est pas assez pour rentrer voir ma famille à Nantes.

J'ai donc décidé de me rendre utile. Pour la première fois, je distribue des cadeaux à domicile aux personnes âgées qui ne peuvent ou ne veulent pas se déplacer au réveillon des petits frères des Pauvres.

Je sonne. Une dame âgée, très élégante, m'accueille sur le seuil de sa porte. Visiblement assez aisée, elle m'invite à entrer. Je découvre un appartement coquet. Elle me propose un café. Elle est «généalogiste archiviste» depuis son passage à la retraite. Une chose est sûre : elle n'est pas pauvre.

Il faut comprendre une subtilité : l'association Les petits frères des Pauvres porte un nom qui peut prêter à confusion, c'est l'exclusion que l'on y combat, pas la pauvreté.

Malheureusement, les deux vont souvent de pair. Mais, même lorsque les murailles de la solitude sont dorées, elles restent des murailles. Gisèle a eu de très beaux enfants mais ils sont absents ce soir. À mon arrivée, elle leur écrivait des messages sur son ordinateur en compagnie de son chat Gontran.

« Vous êtes un ange monsieur, me dit-elle.
— Je ne crois pas, si vous saviez... »
Elle insiste : « Si ! Je peux très bien m'offrir tout ce que vous m'avez apporté dans ce panier, mais une petite flamme de présence humaine offerte avec désintéressement est le plus beau cadeau de Noël que je puisse recevoir. »
Je hasarde une question : « Et votre famille?
— Elle viendra me voir dans quelques jours, mais savoir qu'un inconnu vient me rendre visite ce soir, précisément, rend ce réveillon magique.
— Il faut bien sourire à son prochain de temps en temps !
Elle reprend son souffle et se lance :
— Exactement ! Et c'est cette humanité, cet amour simple et pur, qui me tient en vie ! »

Ce soir-là, je compris que la clé de la survie d'une existence heureuse et sereine ne réside pas dans le montant qu'affiche notre compte en banque ou la taille de notre appartement, mais bien plus dans la tendresse que nous nous portons les uns aux autres, et que nous recevons parfois de simples inconnus. L'amour est indispensable à notre survie. « Des fleurs avant le pain » est d'ailleurs la devise des petits frères des Pauvres.

Envoyé par Gaël Sorin au Reader's Digest - 1 décembre 2016

En savoir plus : /nos-actions/noel.html

Actualités

  • Un mois de décembre bien animé pour l'équipe de Perpignan

    18/01/2017   Au menu ce midi : foie gras, lotte et assiette gourmande. L'association les petits frères des Pauvres organisait à Noël un repas pour ses bénéficiaires en présence de Ségolène Neuville, Secrétaire d'État auprès de la ministre des Affaires sociales et de la Santé, chargée des Personnes handicapées et de la Lutte contre l'exclusion. 
  • Nouan-le-Fuzelier : Un Noël intergénérationnel

    13/01/2017   Le 16 décembre, les élèves du collège St-Georges de Salbris sont venus fêter Noël avec les résidents du Centre de Rencontre des Générations de Mont-Evray.  
  • Un Noël solidaire au Bon Bock, un restaurant historique du quartier de Montmartre

    11/01/2017   C’est dans le quartier de Montmartre, au restaurant Le Bon Bock, un lieu mythique dont le décor n’a pas bougé depuis 1879, que des résidents des pensions de famille Rivages et Anne-Marie Blaise, de la résidence sociale Vincent Compoint et des personnes accompagnées d’une part, par les équipes du 18ème et, d’autre part en hébergement transitoire au Radeau, se sont retrouvés autour d’un repas de Noël. 
  • À Levallois, un Noël pour briser la ''pauvreté du lien social'' des personnes âgées

    06/01/2017   L'AFP était présente lors du réveillon de Noël des petits frères des Pauvres du 92. Samedi 24 décembre, les équipes de Levallois, Clamart, Clichy et Colombes se réunissaient pour un Noël fraternel 
  • Du temps et de l'affection pour les personnes isolées

    05/01/2017   Ils s'appellent Maggy, Christiane, Pierre, Fernande... Ont plus de 50 ans, et souffrent de solitude, de maladies et/ou de manque de moyens.  
Voir tout >>>

Noël improbable

Articles du même thème

  • Nous recherchons des bénévoles pour que Noël soit une fête pour tous !

    21/11/2017   Fêter Noël avec les petits frères des Pauvres c'est accompagner, échanger et partager avec ceux qui en ont le plus besoin. C'est offrir un cadeau qui n'a pas de prix : un peu de temps pour aider les personnes âgées à se sentir moins seules… 
  • Noël solidaire dans un hôtel de luxe grâce aux petits frères des Pauvres

    26/12/2016   En ce jour de Noël, les bénévoles de l'association les petits frères des Pauvres ne pouvaient laisser les personnes isolées.Menu de fête, coupe de champagne et même concert leur ont été offerts. C'est au restaurant du luxueux hôtel du Mariott qu'ils ont été reçus et qu'ils ont pu, l'espace d'un instant, oublier leur solitude. L'organisation a demandé deux à trois mois de préparation. Reportage de BFMTV 
  • Dijon - Des repas de Noël livrés aux domicile des personnes âgées

    26/12/2016   Pour que tout le monde ait un repas de fête, les petits frères des Pauvres proposent un réveillon solidaire et des distributions de plateau aux personnes âgées qui ne peuvent pas sortir de chez elles. Reportage de France3 Bourgogne 
  • Noël a du cœur en Essonne : un réveillon pour les personnes âgées isolées

    20/12/2016   Ils redonnent à Noël ses valeurs d’entraide, de joie et de simplicité, loin des dérives mercantiles de cette fête devenue un énorme business. Souvent bénévoles, toujours volontaires, ils ne comptent pas leur temps pour faire éclore un sourire sur le visage de ceux qui souffrent. Le quotidien Le Parisien met à l'honneur l'équipe de la vallée de l’Essonne. 
  • Noël avec les petits frères des Pauvres, d’hier à aujourd’ hui

    28/11/2016   Les Noëls des petits frères des Pauvres demeurent depuis l’origine l’une des actions emblématiques de l’association. Retour sur toutes ces années de mobilisation fraternelle pour partager la joie de Noël avec nos Vieux Amis. 
  • Goûter de Noël pour les ‘’vieux amis’’ à Orsay

    02/03/2015   Samedi 13 décembre 2014 : jour de fête pour la toute neuve équipe d’Orsay (tout juste 1 an) qui a réuni pour la première fois ses « vieux amis » pour un sympathique goûter de Noël.  
  • 24 décembre, un rendez-vous de Noël au Negresco !

    13/01/2015   Nous avions invité les personnes accompagnées par les équipes de Nice et d’Antibes à passer un Noël de rêve au palace niçois le Negresco, fidèles à l’esprit de notre fondateur qui voulait donner «les fleurs avant le pain» ! Les équipes fêtent les 5 ans de Nice et les 10 ans d’Antibes en 2015. Belle façon d’entamer l’année anniversaire. Les médias ont relayé l’événement.  
  • Noël à la table des petits frères des Pauvres de Metz

    29/12/2014   Le quotidien Le Républicain Lorrain a suivi les petits frères de Metz à l'occasion du repas qu'ils ont organisé pour célébrer les fêtes de fin d'année. 

Témoignages


Voir tout >>>

Noël un moment de partage et de joie

Je veux donner

Je veux être bénévole

Les annonces emplois des petits frères des Pauvres

Je veux être volontaire Service Civique

Grâce à Romain, la solitude dde Suzanne n'est plus qu'un lointain souvenir