Recevez par mail toute l'actualité petits frères des Pauvres
Pourquoi s'abonner ?
  • Votre adresse ne sera ni vendue, ni échangée
  • Désinscription en un seul clic
Contact
> > > Noël avec les petits frères des Pauvres, d’hier à aujourd’ hui

Noël avec les petits frères des Pauvres, d’hier à aujourd’ hui

Noël une fête pour tous

Les Noëls des petits frères des Pauvres demeurent depuis l’origine l’une des actions emblématiques de l’association. Retour sur toutes ces années de mobilisation fraternelle pour partager la joie de Noël avec nos Vieux Amis.

Hiver 1949. Dans une France ruinée par la guerre, Armand Marquiset décide d’organiser sa première action de Noël, trois ans après avoir créé les petits frères des Pauvres. Il lance son premier appel aux « 20 francs de Noël », qui permet de récolter de quoi distribuer 500 colis : essentiellement des friandises et du mousseux, pour permettre aux personnes âgées de changer d’un quotidien où de tels plaisirs sont quasiment inaccessibles.

Premier réveillon de Noël

Deux ans plus tard, les « 20 francs de Noël » permettent d’organiser, en plus des colis, le premier réveillon auquel participeront 200 de nos « Chers et Vieux Amis ». Les petits frères des Pauvres se distinguent dès le départ par leur exigence de qualité et leur volonté de respecter la tradition de Noël. Le réveillon a lieu dans la nuit du 24 au 25 décembre, précédé par une messe de minuit ; chaque invité est emmené et ramené par un bénévole ; et bien entendu, la dinde de Noël trône sur chaque table !

Gabriel Bertrand, aux côtés d’Armand Marquiset depuis 1948, n’a pas oublié son premier réveillon avec les petits frères des Pauvres. « Il y avait de jolies nappes, des fleurs sur chaque table, un orchestre pour que nous puissions danser. Nos invités vivaient une vraie fête de Noël comme ils n’en avaient pas connue depuis longtemps ! »

En 1963, 100 000 colis et réveillons de Noël !

Les Noëls des petits frères des Pauvres vont dès lors se développer et s’étendre d’année en année, grâce à la générosité croissante du public et à la mobilisation de bénévoles toujours plus nombreux. En 1955, 5 000 personnes sont invitées aux réveillons et 10 000 colis sont distribués. Ils seront plus nombreux encore les années suivantes.

Devenus un phénomène de société, ces actions de Noël retiennent l’attention du Figaro, qui y consacre un numéro spécial en novembre 1963. Un mois plus tard, l’association atteint le chiffre à peine croyable de 100 000 colis et réveillons. « Les actions de Noël des années 1960 sont marquées par une mobilisation et un nombre de bénéficiaires records », se souvient Gabriel Bertrand. « Les réveillons étaient de grandes fêtes populaires réunissant jusqu’à un millier d’invités ! ».

Aujourd’hui, des réveillons plus intimistes

Au cours des années 70-80, la société devient plus individualiste et moins en recherche de grands rassemblements. Avec l’allongement de l’espérance de vie, nos ainés sont également moins mobiles, plus fatigables… Les Noëls des petits frères des Pauvres vont dès lors évoluer eux aussi et se diversifier pour mieux répondre aux désirs de nos Vieux Amis. « A côté des grands réveillons collectifs, moins nombreux, vont se développer des soirées plus intimistes moins bruyantes et plus conviviales », souligne Michel Chegaray, engagé aux côtés des petits frères des Pauvres depuis 1971 et Président de l’association de 2007 à 2015.

Les colis de Noël évoluent également. Aux aliments de fête s’ajoutent des cadeaux personnalisés, de plus en plus souvent accompagnés d’un réveillon partagé au domicile des personnes qui ne peuvent ou ne veulent pas se déplacer. « Nous privilégions désormais la proximité, le relationnel et l’adaptation aux désirs de chacun », précise Michel Chegaray.

Aujourd’hui comme hier, les Noëls des petits frères occupent toujours une place centrale. « Les personnes âgées souffrent toujours d’isolement et de précarité », insiste Michel Chegaray. « Et cette solitude est encore plus difficile à supporter pendant les fêtes, surtout celle de Noël. Nous devons donc continuer à nous mobiliser, grâce au soutien des donateurs, pour partager la fraternité de Noël avec nos Vieux Amis ».

Philippe Granjon

Noël 1946 avec les petits frères des Pauvres

Ne laissez pas la solitude s'installer à Noël, devenez bénévole

Vous pouvez vous inscrire en ligne : bénévolat Noël ou téléphoner au 0 800 833 822 services et appels gratuits

Actualités

  • Un mois de décembre bien animé pour l'équipe de Perpignan

    18/01/2017   Au menu ce midi : foie gras, lotte et assiette gourmande. L'association les petits frères des Pauvres organisait à Noël un repas pour ses bénéficiaires en présence de Ségolène Neuville, Secrétaire d'État auprès de la ministre des Affaires sociales et de la Santé, chargée des Personnes handicapées et de la Lutte contre l'exclusion. 
  • Nouan-le-Fuzelier : Un Noël intergénérationnel

    13/01/2017   Le 16 décembre, les élèves du collège St-Georges de Salbris sont venus fêter Noël avec les résidents du Centre de Rencontre des Générations de Mont-Evray.  
  • Un Noël solidaire au Bon Bock, un restaurant historique du quartier de Montmartre

    11/01/2017   C’est dans le quartier de Montmartre, au restaurant Le Bon Bock, un lieu mythique dont le décor n’a pas bougé depuis 1879, que des résidents des pensions de famille Rivages et Anne-Marie Blaise, de la résidence sociale Vincent Compoint et des personnes accompagnées d’une part, par les équipes du 18ème et, d’autre part en hébergement transitoire au Radeau, se sont retrouvés autour d’un repas de Noël. 
  • À Levallois, un Noël pour briser la ''pauvreté du lien social'' des personnes âgées

    06/01/2017   L'AFP était présente lors du réveillon de Noël des petits frères des Pauvres du 92. Samedi 24 décembre, les équipes de Levallois, Clamart, Clichy et Colombes se réunissaient pour un Noël fraternel 
  • Du temps et de l'affection pour les personnes isolées

    05/01/2017   Ils s'appellent Maggy, Christiane, Pierre, Fernande... Ont plus de 50 ans, et souffrent de solitude, de maladies et/ou de manque de moyens.  
Voir tout >>>

Noël improbable

Articles du même thème

  • Nous recherchons des bénévoles pour que Noël soit une fête pour tous !

    21/11/2017   Fêter Noël avec les petits frères des Pauvres c'est accompagner, échanger et partager avec ceux qui en ont le plus besoin. C'est offrir un cadeau qui n'a pas de prix : un peu de temps pour aider les personnes âgées à se sentir moins seules… 
  • Noël solidaire dans un hôtel de luxe grâce aux petits frères des Pauvres

    26/12/2016   En ce jour de Noël, les bénévoles de l'association les petits frères des Pauvres ne pouvaient laisser les personnes isolées.Menu de fête, coupe de champagne et même concert leur ont été offerts. C'est au restaurant du luxueux hôtel du Mariott qu'ils ont été reçus et qu'ils ont pu, l'espace d'un instant, oublier leur solitude. L'organisation a demandé deux à trois mois de préparation. Reportage de BFMTV 
  • Dijon - Des repas de Noël livrés aux domicile des personnes âgées

    26/12/2016   Pour que tout le monde ait un repas de fête, les petits frères des Pauvres proposent un réveillon solidaire et des distributions de plateau aux personnes âgées qui ne peuvent pas sortir de chez elles. Reportage de France3 Bourgogne 
  • Noël a du cœur en Essonne : un réveillon pour les personnes âgées isolées

    20/12/2016   Ils redonnent à Noël ses valeurs d’entraide, de joie et de simplicité, loin des dérives mercantiles de cette fête devenue un énorme business. Souvent bénévoles, toujours volontaires, ils ne comptent pas leur temps pour faire éclore un sourire sur le visage de ceux qui souffrent. Le quotidien Le Parisien met à l'honneur l'équipe de la vallée de l’Essonne. 
  • Goûter de Noël pour les ‘’vieux amis’’ à Orsay

    02/03/2015   Samedi 13 décembre 2014 : jour de fête pour la toute neuve équipe d’Orsay (tout juste 1 an) qui a réuni pour la première fois ses « vieux amis » pour un sympathique goûter de Noël.  
  • 24 décembre, un rendez-vous de Noël au Negresco !

    13/01/2015   Nous avions invité les personnes accompagnées par les équipes de Nice et d’Antibes à passer un Noël de rêve au palace niçois le Negresco, fidèles à l’esprit de notre fondateur qui voulait donner «les fleurs avant le pain» ! Les équipes fêtent les 5 ans de Nice et les 10 ans d’Antibes en 2015. Belle façon d’entamer l’année anniversaire. Les médias ont relayé l’événement.  
  • Noël à la table des petits frères des Pauvres de Metz

    29/12/2014   Le quotidien Le Républicain Lorrain a suivi les petits frères de Metz à l'occasion du repas qu'ils ont organisé pour célébrer les fêtes de fin d'année. 

Témoignages


Voir tout >>>

Noël un moment de partage et de joie

Je veux donner

Je veux être bénévole

Les annonces emplois des petits frères des Pauvres

Je veux être volontaire Service Civique

Grâce à Romain, la solitude dde Suzanne n'est plus qu'un lointain souvenir