Recevez par mail toute l'actualité petits frères des Pauvres
Pourquoi s'abonner ?
  • Votre adresse ne sera ni vendue, ni échangée
  • Désinscription en un seul clic
Contact
> > > Faire de la solidarité une vraie priorité

Faire de la solidarité une vraie priorité

Communiqué de Presse / Collectif ALERTE

Alors que le Président de la République place dans ses discours la politique d’inclusion de tous comme un enjeu majeur et essentiel, nous n’en voyons pas trace à l’heure où s’ouvrent les discussions sur la programmation des finances publiques : c’est peu cohérent et inacceptable.

Le Président de la République devant le Parlement à Versailles, puis le Premier Ministre lors de son discours de politique générale, se sont exprimés devant la représentation nationale. Les associations de solidarité réunies au sein du collectif ALERTE animé par l’Uniopss ont suivi leurs interventions avec beaucoup d’attention mais aussi d’inquiétude et expriment leur déception car les deux plus hauts personnages de l’Etat n’ont pas, malgré nos nombreuses sollicitations, évoqué la lutte contre la pauvreté et l’exclusion dans les priorités du gouvernement à l’aube de ce quinquennat.

Nous demandons une vision et un plan d’action engageant le gouvernement pour une politique globale, interministérielle, promouvant l’accès de tous aux droits de tous. C’est une obligation internationale pour la France qui a signé les Objectifs de développement durable, dont l’éradication de la pauvreté en 2030 est la priorité numéro un. Dans un contexte où l’intensité de la pauvreté s’aggrave, ce plan devra apporter des améliorations, notamment pour les chercheurs d’emploi de longue durée et les bénéficiaires du RSA.

Certes, les annonces faites concernant le développement de l’emploi, la réforme de la formation professionnelle, la suppression des restes à charge ou le plan d'investissement, de même que le changement de regard que la société porte sur les personnes fragiles et la reconnaissance de ce que nous pouvons recevoir d’elles, sont autant d’éléments susceptibles de créer une dynamique favorable à la résorption des inégalités. Mais ces investissements se situent à un horizon trop lointain pour des ménages en situation de grande pauvreté ou d’exclusion qui vivent au quotidien de graves difficultés pour se nourrir, se soigner et se loger.

Le grand plan d’investissement de 50 milliards d’euros dans les domaines de la transition écologique, du développement des compétences, de la santé, des transports aurait, pour nous, une vraie cohérence s’il incluait un plan spécifique et significatif concernant les plus fragiles des personnes vivant en France. Ces dernières subissent depuis trop longtemps les conséquences de la crise et restent les victimes d’un système qui ne les reconnait pas suffisamment comme égales, en dignité, au reste de la population.

Certaines orientations proposées répondent à d’anciennes revendications du secteur associatif, comme la lutte contre les « passoires thermiques », l’accès, sans reste à charge, à des soins dentaires, aux lunettes et aux aides auditives, l’attention portée aux familles pauvres comprenant des jeunes enfants. Nous approuverons évidemment les mesures positives qui seront liées à ces évolutions, mais nous avons besoin de visibilité et de rationalité. Aussi, sommes-nous très attachés à ce que, à la veille d’une loi de programmation des finances publiques qui va fixer le cadre budgétaire des cinq prochaines années, la lutte contre la pauvreté et l’exclusion soit reconnue comme une action gouvernementale prioritaire.


Contacts presse :

François Soulage – 06 07 64 76 66 – alerte@uniopss.asso.fr
Valérie Mercadal – 01 53 36 35 06 / 07 – vmercadal@uniopss.asso.fr


Télécharger le communiqué de presse

Collectif ALERTE - Faire de la solidarité une vraie priorité

Le Collectif Alerte rassemble 38 fédérations et associations nationales de lutte contre la pauvreté et l’exclusion, membres de la Commission lutte contre la pauvreté de l’Uniopss et 30 collectifs inter-associatifs locaux présents dans 14 régions.

Actualités

  • 12ème Journée mondiale de lutte contre la maltraitance des personnes âgées

    13/06/2017   En accompagnant plusieurs milliers de personnes âgées souffrant d’isolement, de précarité, de maladies graves, les petits frères des Pauvres rencontrent chaque année des situations de maltraitance. Négligences, traitements dégradants, abus de confiance, pressions financières, démarchages commerciaux abusifs, violences verbales, voire actes de maltraitance physique sont quelques-uns des maux auxquels les personnes âgées, en particulier les plus fragiles et isolées, sont exposées. Depuis 2007, l’Association a mis en place une cellule d’appui et de conseil afin de prévenir et traiter les situations de maltraitance.  
  • À Marseille, le 15 juin : des conférences sur la maltraitance financière des personnes âgées

    09/06/2017   Dans le cadre de la 12ème Journée mondiale de lutte contre la maltraitance des personnes âgées, le Centre gérontologique départemental de Marseille organise une série de conférences le jeudi 15 juin dédiée à la question du démarchage abusif à domicile ou "maltraitance financière".  
  • ''La lutte contre la solitude ne sera jamais dictée par les lois du marché''

    12/10/2016   Alain Villez (Président des petits frères des Pauvres) et Armelle de Guibert (Déléguée générale des petits frères des Pauvres) ont souhaité réagir au sujet du business de la solitude qui est en train d'émerger. Découvrez leur tribune publiée dans le Monde du 11 octobre. 
  • Isolement des personnes âgées et maltraitance

    21/06/2016   A l’occasion de la journée internationale de lutte contre la maltraitance, l’équipe Les petits frères des Pauvres de Nancy a souhaité sensibiliser ses personnes accompagnées sur la thématique du démarchage à domicile. 
  • 17 octobre, Journée mondiale du refus de la misère : à chacun son engagement

    21/10/2013   A Lyon, à l’occasion de la 27ème Journée mondiale du refus de la misère du 17 octobre - événement porté par ATD Quart-Monde - , les petits frères des Pauvres ont invité les visiteurs à réfléchir sur la question des discriminations sociales à travers des ateliers artistiques et ludiques. 
Voir tout >>>

Tous sur le Pont des Arts contre le mal-logement

Evénements

Voir tout >>>

Articles du même thème

  • La place des personnes âgées dans les missions gouvernementales

    22/06/2017   Les petits frères des Pauvres regrettent que les enjeux du vieillissement et les conditions de vie des personnes âgées n’aient pas une place plus importante dans la constitution de la nouvelle équipe gouvernementale et qu’aucun conseiller ministériel ne soit clairement identifié sur ces thématiques au sein du Ministère de la Santé et des Solidarités. 
  • 12ème Journée mondiale de lutte contre la maltraitance des personnes âgées

    13/06/2017   En accompagnant plusieurs milliers de personnes âgées souffrant d’isolement, de précarité, de maladies graves, les petits frères des Pauvres rencontrent chaque année des situations de maltraitance. Négligences, traitements dégradants, abus de confiance, pressions financières, démarchages commerciaux abusifs, violences verbales, voire actes de maltraitance physique sont quelques-uns des maux auxquels les personnes âgées, en particulier les plus fragiles et isolées, sont exposées. Depuis 2007, l’Association a mis en place une cellule d’appui et de conseil afin de prévenir et traiter les situations de maltraitance.  
  • À Marseille, le 15 juin : des conférences sur la maltraitance financière des personnes âgées

    09/06/2017   Dans le cadre de la 12ème Journée mondiale de lutte contre la maltraitance des personnes âgées, le Centre gérontologique départemental de Marseille organise une série de conférences le jeudi 15 juin dédiée à la question du démarchage abusif à domicile ou "maltraitance financière".  
  • Radio : La méconnaissance, l'obstacle à la compréhension entre les générations

    30/09/2016   Dans le cadre de la Journée internationales des personnes âgées, les petits frères des Pauvres ont souhaité s'intéresser aux liens intergénérationnels. L'émission de RCF ''Le Grand Invité'' du jeudi 29 septembre recevait Manuel Pinto, directeur régional des petits frères des Pauvres en Méditerranée pour commenter l'étude sur les liens entre générations commandée par l'association et réalisée par BVA.  
  • Isolement des personnes âgées et maltraitance

    21/06/2016   A l’occasion de la journée internationale de lutte contre la maltraitance, l’équipe Les petits frères des Pauvres de Nancy a souhaité sensibiliser ses personnes accompagnées sur la thématique du démarchage à domicile. 
  • Les petits frères des Pauvres bien représentés au CNLE

    03/04/2014   Prévu par la loi n° 88-1088 du 1er décembre 1988 relative au revenu minimum d’insertion, le Conseil national des politiques de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale (CNLE) regroupe des représentants des assemblées parlementaires, des collectivités territoriales et des autres personnes morales de droit public ou privé concourant à l’inclusion sociale et à la lutte contre la pauvreté et l’exclusion.
    Pour mémoire, le CNLE a pour mission, d'assister le Premier ministre et le gouvernement sur l'ensemble des questions liées aux problèmes d'inclusion sociale, et s'appuie pour cela sur des études qu'il fait réaliser par l'Observatoire national de la pauvreté et de l'exclusion sociale. Il anime également des réflexions sur la coordination des politiques d’insertion aux plans national et local et peut prendre l'initiative de proposer au gouvernement certaines mesures. 
  • 17 octobre, Journée mondiale du refus de la misère : à chacun son engagement

    21/10/2013   A Lyon, à l’occasion de la 27ème Journée mondiale du refus de la misère du 17 octobre - événement porté par ATD Quart-Monde - , les petits frères des Pauvres ont invité les visiteurs à réfléchir sur la question des discriminations sociales à travers des ateliers artistiques et ludiques. 
  • 15 juin 2011, 6ème journée mondiale de lutte contre la maltraitance des personnes âgées

    07/06/2011   Vols, escroqueries, placements financiers non adaptés, modification de testament, procurations bancaires abusives, ventes forcées, surfacturations ou monnaie non rendue et emprunts jamais remboursés… Souvent les personnes âgées se taisent.  

Témoignages


Voir tout >>>
Je veux donner

Je veux être bénévole

Les annonces emplois des petits frères des Pauvres

Je veux être volontaire Service Civique

Grâce à Romain, la solitude dde Suzanne n'est plus qu'un lointain souvenir

les petits frères des Pauvres Infos décembre 2016