Recevez par mail toute l'actualité petits frères des Pauvres
Pourquoi s'abonner ?
  • Votre adresse ne sera ni vendue, ni échangée
  • Désinscription en un seul clic
Contact
> > Une association est née en Roumanie pour lutter contre l’isolement des personnes âgées

Une association est née en Roumanie pour lutter contre l’isolement des personnes âgées

L’association roumaine Niciodata singur – Prietenii Varstnicilor est née d’un partenariat entre la Fondation de la Princesse Margareta et les petits frères des Pauvres France. Son nom signifie « Jamais Seul – Amis des personnes âgées » et sa mission est la lutte contre l’isolement des personnes âgées. Elle a fêté son lancement officiel le 3 décembre 2015, en présence du Prince consort de Roumanie et des représentants des petits frères des Pauvres.

Du début de l’action en 2006…

Depuis 2006, des bénévoles de la fondation de la Princesse Margareta s’engagent l’été pendant les séjours de vacances auprès des personnes âgées accompagnées par les petits frères des Pauvres – France. Fort de leurs expériences, ils commencent à développer une action auprès des personnes âgées de Bucarest.

Entre 2010 et 2015, un partenariat est établi avec les petits frères des Pauvres pour soutenir le développement du programme dans différents domaines (mobilisation du bénévolat, formation, gouvernance, recherche de fonds…). L’action prend de l’ampleur, attire de plus en plus de bénévoles, et se déploie dans 3 nouveaux lieux (Braïla, Ploiesti Constanta), ce qui permet de toucher près de 1 000 personnes âgées et plus de 200 régulièrement.

… à la création de l’association en décembre 2015, née de la volonté et de la mobilisation des bénévoles

Outils de communicationLa situation des personnes âgées en Roumanie est particulièrement préoccupante. Des milliers de personnes âgées sont confrontées non seulement à la maladie et aux difficultés, mais aussi à la triste indifférence de leurs semblables et à l’absence de services sociaux adaptés à leurs besoins.

Pour pouvoir continuer à se développer dans les meilleures conditions et répondre aux besoins croissants, les bénévoles ont alors décidé de créer une association autonome, toujours avec le soutien de la Fondation de la Princesse Margareta et celui des petits frères des Pauvres.

La nouvelle association « Niciodata singur – Prietenii Varstnicilor » présentera sa candidature au Conseil d’Administration de la Fédération Internationale des petits frères des Pauvres en avril 2016.

Mix de photos

Crédit photos : Daniel Angelescu / Dragos Asaftei / Daniela Stanciu

Actualités

  • Mort sociale, le film

    29/09/2017   Un film pour illustrer l''étude CSA sur l'isolement social des personnes âgées 
  • Solitude et isolement quand on a plus de 60 ans en France en 2017

    29/09/2017   Les petits frères des Pauvres ont décidé de mener avec l’institut CSA la première étude consacrée uniquement à la solitude et l’isolement des personnes âgées de plus de 60 ans en interrogeant par téléphone 1 800 personnes et en complétant avec des entretiens qualitatifs en face à face avec des personnes généralement exclues des sondages : personnes âgées détenues, personnes gravement malades, en hébergement collectif...  
  • Michel Billé, sociologue, sur l'étude CSA

    29/09/2017   Michel Billé, sociologue spécialiste du grand âge et du vieillissement, apporte son éclairage sur les résultats de l'étude CSA pour les petits frères des Pauvres. 
  • 14 propositions concrètes

    29/09/2017   Les petits frères des Pauvres formulent 14 propositions pour lutter contre l'isolement des personnes âgées, combattre l'exclusion numérique et créer des conditions favorables pour le quotidien des personnes âgées. 
Voir tout >>>

Articles du même thème

  • L’isolement des personnes âgées ne peut pas être un argument marketing

    01/06/2017   Depuis quelques semaines, le groupe La Poste propose une nouvelle offre « Veiller sur mes parents ». Cette nouvelle activité consiste à la visite payante des factrices/facteurs auprès de personnes âgées isolées. Face à cette proposition commerciale qui promet d’«éviter l’isolement des personnes âgées », les petits frères des Pauvres s’inquiètent, une nouvelle fois, de la marchandisation d’une souffrance sociale qui risque d’entraîner encore un peu plus d’exclusion. 

Je veux donner

Je veux être bénévole

Les annonces emplois des petits frères des Pauvres

Je veux être volontaire Service Civique

Grâce à Romain, la solitude dde Suzanne n'est plus qu'un lointain souvenir