Recevez par mail toute l'actualité petits frères des Pauvres
Pourquoi s'abonner ?
  • Votre adresse ne sera ni vendue, ni échangée
  • Désinscription en un seul clic
Contact
> > Le numérique est vecteur de lien social pour les personnes âgées connectées

Le numérique est vecteur de lien social pour les personnes âgées connectées

Étude 2018 - CSA les petits frères des Pauvres

Dans un contexte d’évolution des relations familiales liées notamment aux nouveaux modes de vie et aux mobilités économiques, Internet permet de maintenir les liens sociaux des personnes âgées connectées.

Les bénéfices d’Internet pour maintenir des liens ont bien été compris par les personnes âgées connectées. 61 % des internautes de 60 ans et plus utilisent Internet pour maintenir des liens avec la famille et les proches. Parmi les usages d'Internet des personnes âgées connectées, c’est l’usage qui arrive en premier dans notre enquête et qui est extrêmement profitable aux plus de 80 ans.

Les contacts sont réguliers puisque 67 % des internautes de 60 ans et plus ont des contacts avec leur famille au moins plusieurs fois par mois et près de la moitié une à plusieurs fois par semaine. 64 % ont des contacts avec des amis au moins plusieurs fois par mois.

L’accès à de nombreuses sources d’information est également plébiscité par 60 % des répondants internautes ou qui vont sur Internet.


Extrait de l'étude 2018, CSA petits frères des Pauvres, L'exclusion numérique des personnes âgées 

Un usage pour briser la solitude

A l'issue des entretiens individuels, un usage dit « social » a été identifié comme primordial. De nombreuses personnes rencontrées utilisent en effet les outils numériques (smartphone, tablette, ordinateur, etc.) afin de garder le contact avec leur entourage (famille, amis), faire de nouvelles rencontres. 

Cet usage participe ainsi à briser ou du moins à atténuer la solitude. Le numérique s’inscrit véritablement en support du lien social. En effet, pour la plupart des personnes interrogées, Internet est un moyen de garder contact avec les proches, que ce soit la famille (enfants, petits-enfants) ou les amis, surtout quand ces derniers vivent loin.

Quand j’entends la sonnette WhatsApp, ça y est je sais qu’il y a quelque chose.

Hasna, 61 ans

Quels que soient les réseaux sociaux utilisés (WhatsApp, Messenger, Facebook), tous contribuent à atténuer le sentiment de solitude que peuvent ressentir les personnes rencontrées, et de manière d’autant plus accrue qu’ils portent une dimension affective forte. Un autre usage d’Internet remplit la même mission, l’usage « plaisir », source d’enrichissement personnel et permettant de lutter contre l’ennui et la monotonie du quotidien.

Découvrez notre vidéo de sensibilisation


Partagez la vidéo sur Facebook Twitter Linkedin

En revanche, l’usage reste majoritairement 1.0 plutôt que 4.0 alors qu’Internet est riche de bénéfices

Pour les démarches administratives en ligne ou l’achat en ligne, seulement 34 % des internautes de plus de 60 ans utilisent Internet pour gagner du temps dans leurs démarches contre 66 % des internautes en général (Baromètre du numérique 2017). L’utilisation des appels vidéo, des réseaux sociaux ou des jeux en ligne est minoritaire.

Jacques Toubon, Défenseur des droits
Son éclairage sur l'exclusion numérique des personnes âgées (interview)
 

Des différences plus importantes entre les jeunes et les personnes âgées sont observées lorsqu’il s’agit d’autres activités de communication couvertes par l’enquête, telles que le réseautage social, et le fait de téléphoner ou de faire des appels vidéo sur Internet. Comme l’a constaté le Baromètre du numérique, la part des internautes qui ont participé aux réseaux sociaux est de 88 % pour les 16-24 ans contre 38 % pour les 55-74 ans. De même, 54 % des utilisateurs du groupe d’âge de 16 à 24 ans effectuent des appels téléphoniques et vidéo via des applications Internet, contre 30 % pour le groupe d’âge 55-74 ans.

>> Lire l'intégralité de nos enseignements (pg.24 - 42)

Pour permettre à nos aînés de maintenir leurs liens sociaux grâce aux outils numériques et à Internet, les petits frères des Pauvres émettent 14 recommandations

Actualités

Voir tout >>>

Evénements

  • Natasha St-Pier annonce son soutien au combat des petits frères des Pauvres

    01/10/2018 La chanteuse Natasha St-Pier apporte son soutien aux petits frères des Pauvres. Elle met bénévolement son talent et sa notoriété au service de notre action pour la faire connaître au public le plus large. Son engagement est lancé officiellement le 1er octobre 2018, journée internationale des personnes âgées, lors de l’opération des fleurs de la fraternité. 
Voir tout >>>

Articles du même thème

  • L’isolement des personnes âgées ne peut pas être un argument marketing

    01/06/2017   Depuis quelques semaines, le groupe La Poste propose une nouvelle offre « Veiller sur mes parents ». Cette nouvelle activité consiste à la visite payante des factrices/facteurs auprès de personnes âgées isolées. Face à cette proposition commerciale qui promet d’«éviter l’isolement des personnes âgées », les petits frères des Pauvres s’inquiètent, une nouvelle fois, de la marchandisation d’une souffrance sociale qui risque d’entraîner encore un peu plus d’exclusion. 

Je veux donner

Je veux être bénévole

Les annonces emplois des petits frères des Pauvres

Je veux être volontaire Service Civique