Recevez par mail toute l'actualité petits frères des Pauvres
Pourquoi s'abonner ?
  • Votre adresse ne sera ni vendue, ni échangée
  • Désinscription en un seul clic
Contact
> > > Pas d’âge pour du bénévolat

Pas d’âge pour du bénévolat

C’est un lundi. Au cœur de juillet, l’été est bien là. A Paris, comme à l’accoutumée, salariés et bénévoles échangent, papotent. C’est la pause déjeuner. Il est midi. La cantine du siège des petits frères des Pauvres est un lieu de rencontre. Les langues se délient. Une table se distingue. La moyenne d’âge 95 ans. Des personnes accompagnées ? Non.

Bénévole jusqu’à 101 ans

Sourires aux lèvres, des éclats de rire, l’ambiance est détendue. L’ambiance est à la fête. « Ce sont les Fioretti. Cela signifie petites fleurs en Italien », précise Françoise Pollet, la responsable. « Les Fioretti sont des bénévoles d’un certain âge qui ont donné beaucoup de temps à l’association. »

Un certain âge ? « Oui, la moyenne d’âge est de 90 ans. »

« Une certaine Jacqueline aurait même fait du bénévolat jusqu’à 101 ans » me souffle-t-on à l’oreille. Je mène mon enquête. Je découvre avec enthousiasme que Jacqueline est à table.

« Nous lui fêtons ses 103 ans »,confirme Madeleine, l’une de ses amies et bénévole âgée de 95 ans. Un anniversaire surprise a été concocté. « Nous sommes allés la kidnapper à sa maison de retraite pour venir déjeuner ici, notre lieu de rassemblement. Elle ne s’y attendait pas du tout. »

Jacqueline a commencé son bénévolat aux petits frères des Pauvres dans les années 80. « Je faisais de la mise sous pli », précise-t-elle. « On s’aimait tous, l’ambiance y était bonne. C’était la Fraternité ! ». Parisienne depuis toujours, Jacqueline est née dans le 1er arrondissement. Elle a été teinturière pendant plus de 50 ans. Un travail qu’elle appréciait. « J’ai toujours aimé l’activité ».

Son bénévolat fut pour elle, une véritable évidence. « Je donnais ce que je pouvais. Et comme, je pouvais beaucoup… », s’amuse-t-elle à raconter avec un grand sourire. 

Le maintien des liens avec des bénévoles âgés

Dans les années 2000, du fait de l’automatisation de la mise sous pli, Jacqueline et les autres Fioretti ont poursuivi leur bénévolat vers d’autres missions. « Désormais, nous tricotons, et nous comptons les petits bonnets. Nous participons à un atelier couture pendant lequel nous cousons des poupées en tissus pour des enfants à l’hôpital », raconte Arlette, 79 ans, l’une des plus jeunes.

A les écouter, je comprends bien que c’est le plaisir d’être ensemble et de se sentir utile malgré l’âge qui compte. « Les petits frères, c’est notre 2ème famille », « On ne peut pas s’en passer », « Ça nous aide à vivre » …

Les mots sont forts. Les regards complices.

Les « Fioretti » se regroupent très régulièrement. « Que ce soit pour leur bénévolat ou pour passer un bon moment, partager un repas, maintenir ce lien est essentiel », explique Françoise Pollet. Avec son cœur et passion, elle anime ce groupe depuis une dizaine d’années.

A ses côtés, Gérald, aux petits frères des Pauvres depuis 1978, témoigne : « il est essentiel de maintenir le lien avec des bénévoles qui ont beaucoup donné à l’association. Cette continuité de l’amitié va de pair avec notre charte et la volonté d’Armand Marquiset, le fondateur : la fidélité du lien relationnel. Et pour tous ! ».

Le moment est venu de souffler les bougies. Jacqueline, entourée des petits frères clôture : « ne pas hésiter à se donner, car quand on se donne, on reçoit davantage. »

Coline Cosserat

Le 25 juillet 2016

Bénévolat auprès de personnes âgées isolées

>> Vous souhaitez devenir bénévoles, consultez la page Bénévolat.

Actualités

  • Quand le théâtre rencontre l'équipe de Paris Saint-Maur : ACTE 2

    01/08/2017   Samuel Valensi, auteur et metteur en scène de la pièce « L’inversion de la courbe », également fondateur de la compagnie La poursuite du bleu, revient sur sa rencontre avec les petits frères des Pauvres et les répercussions que cela a eu sur ses projets. 
  • Festivités en Sologne, près du château de Mont-Evray !

    27/07/2017   Vous pouvez réserver votre hébergement à l’hôtellerie du Centre de Rencontre des Générations 
  • « C'est comme si on venait voir son grand-père ou sa grand-mère », témoignages de l'équipe de Nantes dans Ouest France

    26/07/2017   Le quotidien Ouest France a rencontré les membres des petits frères des Pauvres de Nantes lors d'un barbecue organisé par l'équipe. Ils partagent leurs expériences : visites, vacances, moments collectifs, formations et flexibilité du bénévolat. Un article du 21 juillet 2017. 
  • Offre de service civique à Arnay le Duc

    23/06/2017   Objectif de la mission : Participer, avec les bénévoles des équipes petits frères des Pauvres d’Arnay le Duc, à la lutte contre la solitude et l’isolement des personnes âgées par la mise en place d’actions d’accompagnement. Votre mission devra également faciliter la pérennisation de l’action par l’équipe bénévole. 
  • Offre de service civique à Chalon-sur-Saône et Dijon

    23/06/2017   Objectif de la mission : participer, avec les bénévoles des équipes petits frères des Pauvres de Chalon et de Dijon, à la lutte contre la solitude et l’isolement des personnes âgées par la mise en place d’actions d’accompagnement. Votre mission devra également faciliter la pérennisation de l’action par l’équipe bénévole.  
Voir tout >>>

Evénements

Voir tout >>>

Articles du même thème

  • Nous recherchons des bénévoles pour que Noël soit une fête pour tous !

    21/11/2017   Fêter Noël avec les petits frères des Pauvres c'est accompagner, échanger et partager avec ceux qui en ont le plus besoin. C'est offrir un cadeau qui n'a pas de prix : un peu de temps pour aider les personnes âgées à se sentir moins seules… 
  • « On ne les met pas au lit, on les jette »

    20/07/2017   Une dizaine d’aides-soignantes de la maison de retraite Les Opalines, à Foucherans, ne travaillent plus depuis 100 jours, dans le silence national absolu. 
  • Réouverture du château de Gigny

    23/06/2017   Après 15 mois de fermeture et 18 mois de travaux, le château de Gigny-sur-Saône accueille à nouveau des résidents à partir du mercredi 21 juin. 
  • La place des personnes âgées dans les missions gouvernementales

    22/06/2017   Les petits frères des Pauvres regrettent que les enjeux du vieillissement et les conditions de vie des personnes âgées n’aient pas une place plus importante dans la constitution de la nouvelle équipe gouvernementale et qu’aucun conseiller ministériel ne soit clairement identifié sur ces thématiques au sein du Ministère de la Santé et des Solidarités. 
  • 12ème Journée mondiale de lutte contre la maltraitance des personnes âgées

    13/06/2017   En accompagnant plusieurs milliers de personnes âgées souffrant d’isolement, de précarité, de maladies graves, les petits frères des Pauvres rencontrent chaque année des situations de maltraitance. Négligences, traitements dégradants, abus de confiance, pressions financières, démarchages commerciaux abusifs, violences verbales, voire actes de maltraitance physique sont quelques-uns des maux auxquels les personnes âgées, en particulier les plus fragiles et isolées, sont exposées. Depuis 2007, l’Association a mis en place une cellule d’appui et de conseil afin de prévenir et traiter les situations de maltraitance.  
  • L’isolement des personnes âgées ne peut pas être un argument marketing

    01/06/2017   Depuis quelques semaines, le groupe La Poste propose une nouvelle offre « Veiller sur mes parents ». Cette nouvelle activité consiste à la visite payante des factrices/facteurs auprès de personnes âgées isolées. Face à cette proposition commerciale qui promet d’«éviter l’isolement des personnes âgées », les petits frères des Pauvres s’inquiètent, une nouvelle fois, de la marchandisation d’une souffrance sociale qui risque d’entraîner encore un peu plus d’exclusion. 
  • Être bénévole cet été, c’est favoriser le droit aux vacances pour les personnes âgées isolées

    02/05/2017   Chaque été, les petits frères des Pauvres proposent à des bénévoles d’agir ensemble dans un temps à la fois joyeux et dense contre l’isolement des plus de 50 ans. En invitant les citoyens à s’engager durant l’été, l’Association défend un formidable vecteur de maintien du lien entre les générations et la promotion de la mixité sociale grâce à la diversité de ceux qui s’investissent. Pour certains, cette expérience va même inciter à poursuivre son engagement de façon plus régulière. 
  • Noël solidaire dans un hôtel de luxe grâce aux petits frères des Pauvres

    26/12/2016   En ce jour de Noël, les bénévoles de l'association les petits frères des Pauvres ne pouvaient laisser les personnes isolées.Menu de fête, coupe de champagne et même concert leur ont été offerts. C'est au restaurant du luxueux hôtel du Mariott qu'ils ont été reçus et qu'ils ont pu, l'espace d'un instant, oublier leur solitude. L'organisation a demandé deux à trois mois de préparation. Reportage de BFMTV 

Témoignages


Voir tout >>>

Je veux donner

Je veux être bénévole

Les annonces emplois des petits frères des Pauvres

Je veux être volontaire Service Civique

Grâce à Romain, la solitude dde Suzanne n'est plus qu'un lointain souvenir