Recevez par mail toute l'actualité petits frères des Pauvres
Pourquoi s'abonner ?
  • Votre adresse ne sera ni vendue, ni échangée
  • Désinscription en un seul clic
Contact

Les fleurs de la fraternité à Besançon

Le 1er octobre, en plein centre-ville de Besançon, des inconnus ont offert des fleurs à des inconnus ! Un geste élégant, un acte poétique, et politique au sens premier du terme, faits pour sensibiliser à l’isolement de bon nombre de personnes âgées… Une initiative des petits frères des Pauvres.

Les actions contre l’isolement des personnes âgées, les petits frères des Pauvres s’en font une vocation, un devoir. Aussi, l’association saisit-elle le contexte de la Semaine bleue, consacrée aux aînés, pour lancer cette opération de sensibilisation. « L’objectif de la journée du 1er octobre était précisément de rappeler au grand public que bien des personnes âgées connaissent la solitude...

L’isolement est très difficile à vivre, à tous les âges, a fortiori au grand âge. Le principe est de tendre une fleur comme on tend une main. Les passants du centre-ville se verront donc symboliquement offrir une rose qu’ils devront eux-mêmes offrir à une personne âgée de leur entourage ou de leur quartier qu’ils savent être seule ; agir en somme comme si elle était notre grand-mère ou notre grand-père ; cueillir du coup les vertus de l’empathie », expose Elodie Hirchi, coordinatrice régionale du développement social. « Une journée qui prendra une dimension résolument intergénérationnelle car nous l’organisons avec des jeunes de BTS de la maison familiale rurale de Mandeure. »

Agir toute l'année

Contribuer à rompre la solitude ou le sentiment de solitude des seniors, améliorer leur bien-être, les ouvrir au monde extérieur, développer des rencontres, des échanges, des amitiés, c’est ce que les bénévoles des petits frères des Pauvres font toute l’année. « Pour cela, nous proposons des visites, des sorties, des moments collectifs. Nous sommes également présents bien sûr aux dates anniversaires, pour les temps forts du calendrier (Pâques, Noël…) comme pour partager un simple repas ou un goûter. »

Une bénévole discute avec une personne âgéeNouvellement installée au 1 rue du Petit Battant à Besançon, l’équipe de l’antenne bisontine, forte d’une trentaine de membres, assure l’accompagnement au domicile de la personne mais se déplace aussi dans les maisons de retraite. « Nous intervenons par exemple dans les trois Établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) du secteur, le Centre de long séjour de Bellevaux, le Centre Jacques Weinman d’Avanne et la maison de retraite de Saint-Ferjeux.

En 2014, nous aurons ainsi accompagné et visité quelque trente personnes âgées, chez elles ou en établissement. Certaines auront même pu réaliser avec nous un séjour de vacances dans une des maisons des petits frères des Pauvres située à Pothières (21). » Aux lieux de visites ou de vacances, on peut ajouter ces endroits où ponctuellement sont organisées des rencontres entre accompagnés et accompagnants, comme ce fut le cas le 25 juillet à la Maison de Velotte. Une vingtaine de personnes s’est retrouvée là pour un temps d’échange et de convivialité, de quoi permettre à chacun de mieux se connaître, de nouer des liens ou de les renforcer. « Le 1er octobre, justement, c’est une journée, une fleur, un geste, pour suggérer que toutes ces « petites choses » seraient à faire plus souvent ou seulement à faire.

Inviter en même temps ceux qui veulent s’investir davantage à rejoindre, selon disponibilité et aspiration, l’action des petits frères des Pauvres en contactant l’antenne de Besançon. »

Tél. 06 38 05 03 55

Courriel : pfp.besancon@petitsfreresdespauvres.fr

 

En savoir plus : http://www2.doubs.fr/index.php?option=com_content&task=view&id=1352&Itemid=1

Je veux donner

Je veux être bénévole

Les annonces emplois des petits frères des Pauvres

Je veux être volontaire Service Civique